Écran Force Touch : après Huawei et Apple, ce serait au tour de Sony

Cette année, l’innovation majeure des téléphones réside dans les écrans. Et nous ne parlons pas de la définition de l’image, toujours plus importante, mais bien de l’interaction avec ce dernier. À l’IFA de Berlin en septembre, le constructeur chinois Huawei a inauguré sur le Mate S la technologie Force Touch. Le principe : l’écran est capable de détecter la pression exercée par le doigt et offrir un éventail plus large de fonctionnalité.

Si le dispositif de Huawei ne propose pas bcp d’interaction pour l’instant, la version d’Apple est quant à elle bien plus convaincante. Ainsi, les nouveaux iPhone 6s et 6s Plus tirent parti de ce que la marque à la pomme appelle le 3D Touch, ce qui permet d’accéder plus rapidement à des fonctions d’une application ou d’obtenir des aperçus dans ses messages et autres mails.

Ces deux acteurs pourraient être prochainement rejoints par le constructeur japonais Sony, à en croire des informations qui circulent au sujet de la prochaine gamme de Xperia Z6. Parmi les nombreux modèles qui pourraient composer la gamme - il serait question de 5 téléphones - certains pourraient donc voir débarquer une technologique équivalente au Force Touch.

Cela est en tout cas tout à fait crédible, puisque ce genre d’innovation est rapidement réutilisé par la concurrence une fois passée entre les mains d’Apple. Un récent exemple est le lecteur d’empreinte digitale, qu’Apple a remis à la mode avec l’iPhone 5s, et qui s’est démocratisé progressivement depuis.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire