Après Nintendo, Sony s'invite sur iOS et Android

Uncharted sur son Pixel, The Last Guardian sur iPad, des portages bien ubuesques qui pourraient pourtant avoir lieu, Sony ayant confirmé sa volonté de suivre Nintendo sur le marché des jeux Android et iOS.

Big N a ouvert la voie. Il faut dire que le succès de Pokémon Go et la ferveur générée par l’annonce de Super Mario Run ont de quoi rassurer les nouveaux venus. Sony Computer Entertainment (SCE) a donc annoncé l’arrivée de ses premiers titres mobiles dans les prochains mois. Il précise qu’ils seront directement tirés de son catalogue, soit des jeux issus d’une des générations PlayStation. Pour appuyer les portages et développements à venir, SCE a mis sur pied cette année le studio ForwardWorks.

>>> Lire : Super Mario Run : Mario débarque bientôt sur iOS

Ce n’est pas la première fois que Sony s’intéresse aux jeux mobiles. On se souvient ainsi du Xperia Play sorti en 2011. Semblable à une PSP Go, ce smartphone sous Android mêlait les catalogues de jeux du Google Play et du PlayStation Store, avec notamment des jeux PS1. Une tentative louable, mais pas assez aboutie pour être recommandée. Idem en 2012, avec Android PlayStation Mobile, service qui permettait de jouer à des jeux PS Vita sur les appareils compatibles. Peu adopté, il a été fermé en 2014.

Sony ne souhaite certainement pas réitérer ses erreurs passées. Cette fois-ci, il devrait se concentrer sur des titres d’envergure. Selon les informations du Wall Street Journal, il lancerait cinq ou six jeux d’ici mars 2018. Parmi eux, on trouve Kuruchi, Hot Shots Golf ou encore The Last Guardian, un blockbuster qui doit arriver sur PS4 en décembre prochain. Reste à savoir s’il s’agira d’un portage ou d’une adaptation pour une prise en main plus légère, à la manière de Super Mario Run qui reprend plus les codes d’un endless runner que d’un jeu de plateforme.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire