Sony récolte des fonds incognito pour sa montre à encre électronique

Depuis le mois de septembre, Sony a mis en ligne incognito un projet de financement participatif. Celui-ci vise à obtenir les fonds, et à tâter le terrain, pour la conception d'une montre entièrement conçue grâce à un écran e-ink.

Si Sony a été l’un des pionniers des montres connectées avec notamment ses deux premières Smartwatch. La firme japonaise ne compte pas s’arrêter là et travaille déjà sur un troisième modèle, mais également sur une montre intégralement composé en encre électronique (e-ink). Depuis quelques années, ce type d'affichage a fait de gros progrès tant au niveau de sa lisibilité qu’au niveau des supports. On est désormais bien loin des écrans rigides qui équipaient les premières liseuses. Les affichages peuvent désormais être souples et prendre n’importe quelle forme. C’est en partant de ce postulat que Sony a développé un prototype de montre équipé intégralement, du cadran au bracelet, d’un affichage en encre électronique.

Présentée depuis septembre sur le site de financement participatif japonais Makuake, la FES Watch intègre en effet un large affichage en e-ink, particulièrement économe en énergie. Celui-ci permet également, tout en conservant des teintes de noir ou de blanc, de personnaliser le bracelet afin d’afficher des coutures comme un bracelet en cuir ou des mailles pour un bracelet en métal. Le projet, anonyme durant tout le temps du financement participatif, visait à recueillir un million de yens (6 770 euros) et en a finalement obtenu plus de 4,7 millions (environ 32 000 euros). Pour Sony, l’objectif était surtout de tâter le terrain auprès des consommateurs pour voir s’ils étaient prêts à acheter une telle montre, sans même savoir quelle société était derrière.

Retrouvez nos comparatif des meilleures montres connectées

Cette montre conçue par Sony ne dispose en revanche d’aucune connectivité avec un smartphone, contrairement à celles que la firme japonaise a développées jusqu’à présent. Dans un article publié la semaine dernière, l’agence Bloomberg affirme que le projet vient d’une division de Sony baptisée « programme innovation ». Comme Google X, il s’agit pour Sony d’y faire travailler des développeurs et des ingénieurs sur des projets qui ne rentrent pas dans le cadre des produits et services traditionnellement vendus par Sony.

La montre en encre électronique FES Watch de Sony devrait être disponible pour les personnes ayant investi à partir de mai 2015. Elle est vendue à 19 800 yens, soit 134 euros.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire