Sony Pictures victime d’un piratage et d'un chantage

La filiale Pictures du groupe japonais Sony a été victime d’un piratage massif dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 novembre. À l’origine de ce hack géant, le groupe de hacker Gardian of Peace qui le revendique d’ailleurs depuis les écrans de certains employés de la société basée à Los Angeles. En guise de fond d’écran, un message affichant un squelette affiche les motivations du groupe :

« Nous vous avons déjà prévu et ceci n’est qu’un début. Nous continuerons jusqu’à ce que notre demande soit entendue. Nous avons obtenu toutes vos données internes, incluant vos secrets. Si vous ne nous obéissez pas, nous dévoilerons les données ci-dessous au monde entier. Choisissez ce que vous allez faire jusqu’au 24 novembre, 23 heures GMT », soit hier soir.

Les données en question ont été hébergées à plusieurs endroits, des liens accompagnants ce texte. Certains utilisateurs ont pu mettre la main dessus et le contenu a été dévoilé en partie sur Reddit : adresses email, mots de passe des bases de données ou encore des documents relatifs aux budgets.

Les ordinateurs étant bloqués, la plupart des salariés ont dû rentrer chez eux. Sony se refuse à toute communication vis-à-vis de ce chantage, dont on ignore d’ailleurs si les menaces ont été exécutées. La seule information officielle est que la firme enquête sur un « incident technique ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire