Sony dit adieu aux PC portables Vaio

Face aux rumeurs de plus en plus pressantes, Sony a confirmé qu'il allait se séparer de sa division Vaio. Son département TV, en mauvais état financier, va être filialisé juillet 2014 pour permettre au groupe de se concentrer sur les tablettes et smartphones.

Malgré un très bon démarrage des ventes de sa nouvelle console, la PS4, Sony a du mal à dissimuler ses difficultés financières. Ainsi, il a enregistré 1,1 milliard de dollars de pertes sur l'année fiscale écoulée. C'est plus que ce qui était prévu.

Lenovo ou Japan Industrial Partners Inc.

Pour se remettre à flots, Sony préfère couper ses membres plutôt que de laisser la gangrène se développer. D'ici un mois, il aura finalisé les accords avec le repreneur de Vaio. Deux intéressés s'étaient présentés : Lenovo et Japan Industrial Partners Inc. Si la marque chinoise est un habitué des reprises de marques PC, c'est elle qui a racheté la partie « ordinateurs personnels » d'IBM en 2005, c'est le second qui a été choisi par Sony. L'histoire ne dit pas si son origine japonaise a joué un rôle dans cette décision.

La scission sera effective le mois prochain lorsque les accords seront finalisés avec Japan Industrial Partners Inc. Il prendra alors les rênes en réévaluant les gammes de produits afin de les optimiser en fonction des besoins des consommateurs. Dans cette période de transition, Sony tiendra jusqu'au printemps 2014. Après cela, il abandonnera définitivement le secteur des ordinateurs en stoppant sa production et ses ventes.

Cette baisse de productivité forcera le géant à se séparer de 5000 employés, dont 1500 au Japon. Japan Industrial Partners Inc. récupérera entre 250 et 300 salariés de Sony Corporation et Sony EMCS Corporation. Il créera un nouveau département à partir de ce personnel. Sony a d’ores et déjà annoncé qu'il investirait 5% dans cette nouvelle formation.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire