[IFA 2014] Sony Xperia Z3 et Z3 compact : les smartphones qui jouent à la PS4

Les smartphones Android de la gamme Xperia n’ont décidément pas une durée de vie très impressionnante. À peine l’Xperia Z2 lancé au début de l’année à l’occasion du MWC 2014, que la troisième version est déjà dévoilée par Sony. La liste des changements n’est pas démesurée. L’écran conserve ses 5,2 pouces et et sa définition Full HD, Sony n’a donc pas cédé à la récente mode du Quad HD, comme le LG G3. L’affichage brille toujours par une belle précision, grâce à une résolution de 424 ppp (pixels par pouce). La résistance de l’appareil est toujours mise en avant par Sony, qui en profite pour l’améliorer. La certification passe de l’IP 58 à 68. L’étanchéité est toujours digne de sa réputation, capable de rester pendant 30 minutes immergée à une profondeur de 1 mètre 50.

Lire : [Test] Sony Xperia Z2 : le multimédia avant tout

L’aspect « brut » et solide du Xperia est de moins en moins handicapé par ses mensurations et son poids, ce qui profite évidemment à la prise en main. Malgré une construction plus robuste, avec des inserts en caoutchouc sur les quatre coins de l’appareil afin de le protéger des chutes, le poids parvient à se réduire, de 163 à 152 grammes. La finesse en fait de même, passant de 8,2 mm à 7,3 mm.

La partie photo n’évolue pas sensiblement non plus, puisqu’elle conserve l’excellent capteur 20,7 mégapixels capable de filmer en 4K. La stabilisation optique se fait par contre toujours attendre. L’audio ne subit pas plus de changement majeur. L’innovation apportée sur le Z2, à savoir le système de réduction de bruit actif intégré, fait toujours partie de la fiche technique. Rappelons toutefois qu’elle n’est compatible qu’avec la paire d’écouteurs Sony MDR-NC31EM, qui n’est plus fournie d’office, contrairement au Z2.. En façade, les deux haut-parleurs frontaux stéréo sont de retour, à voir s’ils offrent un rendu et une puissance améliorée pour espérer concurrencer la solution BoomSound de HTC.

La principale nouveauté concerne l’intégration de la technologie DSEE HX, qui entend « upscaler » la qualité des morceaux de musique normaux en version haute-définition, une promesse sur laquelle nous nous pencherons prochainement. Les performances ne font pas de bond en avant. Le Xperia Z3 conserve une puce Snapdragon 801, seule sa fréquence est revue à la hausse, de 2,3 à 2,5 GHz. Elle s’accompagne toujours de 3 Go de mémoire vive. Les 16 Go de stockage interne sont extensibles grâce à un port microSD, à l’habitude de la gamme. Étrangement, la batterie est revue à la baisse, passant 3200 mAh sur le Z2 à 3 100 mAh sur ce Z3. Pourtant, l’autonomie annoncée est bien supérieure, de l’ordre d’1,8 jour.

Cure de jouvence pour l’Xperia Compact

Cette même logique de nouveau sans plus est appliquée au successeur du très bon Xperia Z1 Compact. On saute un chiffre, pour découvrir le Xperia Z3 Compact. Le design évolue très peu, mais les mensurations gagnent en finesse. L’épaisseur passe à 8,6 mm (contre 9,5) et le poids économise 8 grammes, passant à 129 g.

Lire : [Test] Sony Xperia Z1 Compact

L’écran voit sa diagonale augmenter, passant de 4,3 à 4,6 pouces, des mensurations qui restent contenues et qui devraient plaire aux allergiques des affichages surdimensionnés. La définition stagne quant à elle à 720p (1280 x 720). On regrette que Sony n’ait pas jugé utile de passer au Full HD, ce qui aurait permis de garantir une finesse d’affichage accrue.

À l’intérieur par contre, aucune concession n’a été faite : il s’agit tout simplement du matériel qui équipe le Z3 ! La seule différence concerne la batterie, qui conserve les 2 600 mAh de son prédécesseur. L’un comme l’autre, fonctionnant sous la dernière version d'Android 4.4 (KitKat) sera disponible à la fin du mois, à 679 € pour le Z3 et 499 € pour la version Compact.

Mais l’une des fonctionnalités les plus intrigantes concerne autant l’Xperia Z3 que son petit frère le Compact : le Remote Play PS4. Comme son nom le laisse entendre, il va s’agir de streamer le contenu de sa console de jeu directement sur l’écran de son smartphone. Une fixation pour la manette DualShock 4 permet de joindre les deux objets pour offrir une expérience de jeu optimale. C’est tout simplement brillant, un système similaire à ce qui existe entre la PS4 et la PSP. Il faudra par contre attendre la mise à jour de la PlayStation 4 prévue en novembre pour pouvoir en profiter.

Retrouver toute l'actualité de l'IFA 2014

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire