Le satellite Microscope placé en orbite plus tôt que prévu

Après trois échecs, le décollage de Soyouz avait été programmé pour vendredi soir. Néanmoins, dès hier, les responsables des opérations ont constaté que les conditions étaient réunies et ils ont avancé l’heure de lancement. La mission a réussi, les cinq satellites sont actuellement en orbite autour de la Terre.

Décollage de Soyouz VS14

Sentinel 1-B a rejoint son jumeau 

Sentinel 1-A était déjà en orbite depuis 2014. Ces deux appareils scruteront particulièrement la fonte des glaces et les  informations qu’ils fourniront seront aussi utiles en cas de catastrophes naturelles de grande ampleur.

Microscope s’attaque à la théorie de la relativité

Les scientifiques ont déjà vérifié le principe d’équivalence établi par Albert Einstein jusqu’à la treizième décimale. Néanmoins, certains chercheurs estiment qu’au-delà, cette théorie ne sera plus valable. Ainsi, Microscope dispose d’instruments extrêmement précis, ils serviront à analyser la chute de deux cylindres métalliques. Les résultats de cette expérience détermineront si Einstein a toujours raison, ou pas.

Trois nouveaux cubestats sont également en orbite

AAUSAT4, OUFTI-1 et e-st@r-II s’ajoutent aux centaines de nanosatellites déjà en orbite. Ils ont été conçus respectivement par des étudiants danois, italiens et belges. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire