SpaceX et l’ULA vont lancer un satellite militaire

L’US Air Force cherche un prestataire pour mettre en orbite son satellite GPS III. Étant donné que SpaceX et l'United Launch Alliance (ULA) sont les deux seules sociétés certifiées, elles seront en concurrence sur ce projet. Le lancement est prévu pour 2019 et les deux entreprises auront jusqu’au 19 septembre pour soumettre une offre concrète.

ULA espère prendre sa revanche sur SpaceX

Fondée par Boeing et Lockheed Martin en 2006, ULA était en situation de monopole sur le marché du lancement de satellites militaires. La donne a changé en mai 2015 lorsque SpaceX a reçu une certification pour sa fusée Falcon 9. En avril dernier, elle a gagné son premier contrat d’un montant supérieur à 80 millions de dollars par défaut, son adversaire n’a pas répondu au premier appel d’offres lancé par l’USAF. Les responsables d’ULA ont expliqué que leur lanceur, l’Atlas V, ne serait pas prêt à temps pour la mission prévue en mai 2018.

Cette fois-ci, ULA participera bien à la procédure. Toutefois, les observateurs trouvent que SpaceX dispose d’un avantage sur le plan financier. Elle facture un lancement au prix de 60 millions de dollars alors que pour ULA, le cout moyen s’élève à 225 millions. D’après les responsables de la société, l’option la moins chère reviendrait à 164 millions avec la fusée Atlas V. Comme l'US Air France prévoit encore 8 lancements, la lutte sera acharnée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • balla5
    Bonjour
    Je suis un particulier offrant de prêt à toute personne ayant dans le besoin afin de régler ces problèmes financiers.
    Voici mon émail: LINEBALLA5@GMAIL.COM
    NB: seuls ceux qui seraient en mesure de remboursée ce prêt peuvent me contacter.
    Merci
    0
  • Greg ory
    US Air France, yeahhh, elle est belle cette coquille
    0