Spotify : des morceaux et albums réservés aux abonnés ?

Ces dernières années, plusieurs artistes sont montés au créneau afin d’alerter les utilisateurs sur les services de streaming musicaux, trop peu rémunérateurs pour les artistes. Après Apple Music en juin, c’est désormais Spotify qui pourrait céder. D’après les informations du Wall Street Journal, le service musical pourrait permettre aux artistes de ne laisser leur musique en écoute libre qu’aux abonnés payants.

Apple Music, Spotify, Deezer... Quel est le meilleur service de musique en ligne ?

Depuis plus de deux ans, plusieurs artistes musicaux sont montés au front face aux plateformes de streaming de musique. C’était ainsi le cas de Thom Yorke, leader du groupe Radiohead qui, en juillet 2013, affirmait que « les nouveaux artistes que vous découvrez sur Spotify ne sont pas payés ». En cause, le système de rémunération des formules gratuites de ces services, financées entièrement par la publicité. Sur Spotify par exemple, l’écoute d’un titre rapporterait entre 0,0012 et 0,0153 dollar aux ayants droit, cette somme devant ensuite être divisée entre la maison de disque, le distributeur ou les producteurs avant que l’artiste ne puisse prélever ces gains. Autant dire que de nombreux artistes ont longtemps décidé de boycotter ces plateformes. C’est également ce que menaçait de faire la chanteuse Taylor Swift auprès d’Apple Music en juin dernier.

Finalement, Spotify semble avoir finalement entendu les artistes. Selon le Wall Street Journal, la plateforme pourrait prochainement rendre certains albums disponibles uniquement pour la version payante à la demande des artistes. « Spotify envisage de permettre à certains artistes de rendre leurs albums disponibles à ses plus de 20 millions d’abonnés qui paient 10 dollars par mois, en les retenant temporairement pour les 80 millions d’utilisateurs gratuits du service », explique le quotidien américain. Pour Spotify, il s’agit d’une véritable marche arrière. L’an dernier, la chanteuse Taylor Swift avait voulu rendre son album 1989 écoutable uniquement pour les utilisateurs payants. Elle avait alors essuyé un net refus de la part de la plateforme de streaming et avait donc décidé de ne pas rendre l’album disponible sur le service. C’est probablement suite à ce refus que Spotify a finalement changé son fusil d’épaule, de crainte que d’autres artistes choisissent également de se passer de ses services.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire