Pour Richard Stallman Windows et iOS sont des malwares

Le saint patron du libre, Richard Stallman, vient d’exprimer son avis sur Windows et iOS dans une tribune accordée au journal The Guardian. Pour ce fervent utilisateur de Linux et des logiciels libres, les systèmes de Microsoft et d’Apple peuvent être considérés comme des malwares.

Fidèle à ses habitudes, Richard Stallman ne mâche pas ses mots à l’encontre des systèmes concurrents de Linux et de ses dérivés. « Windows espionne ses utilisateurs, les enchaînes, et sur mobile, censure les applications. Il dispose également d’un accès qui permet à Microsoft d’imposer des changements logiciels », écrit-il. Pour lui, le système américain correspond tout à fait à sa définition assez large d’un malware, à savoir « un logiciel dont le but est de nuire à l’utilisateur ». « Microsoft se sabote même en montrant ses failles de sécurité à la NSA avant de les corriger ».

Sa comparaison ne s’arrête pas là. Pour Stallman, « les systèmes Apple sont également des malware : Mac OS espionne et enchaîne, iOS espionne, enchaîne, censure et a une porte dérobée ». Là encore, il attaque la politique d’Apple en matière de verrouillage de ses technologies, de collecte des données, ou encore de gestion de la diffusion de ses contenus. Dans le même ordre d’idées, Stallman explique plus loin dans son article que « bon nombre d’applications non-libres sont des malwares ». Dans cette optique, il va même jusqu’à attaquer certains modules non-libres du système mobile Android, de Google, pourtant basé sur Linux. De fait, il a déjà été rapporté que certaines applications pour Android, notamment des claviers tiers, avaient la fâcheuse tendance de collecter les données de frappe de leurs utilisateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Picalain
    Cette homme là a raison depuis plus de trente ans. Tout le monde sais que les systèmes propriétaires espionnent et vous enferme chacun dans son éco système.
    Ce n'est pas le cas de GNU/Linux qui pas sectaire du tout permet de lire par exemple un disque dur Windows ou MAC OS X sans problème et nativement.
    Windows, MAC OS X ou Androïd c'est très bien pour ceux à qui cela ne dérange pas d'être pister en permanence.
    Pour ceux qui ne le souhaite pas il y a GNU/Linux et d'autres. Ce qui est pas normal c'est que les consommateurs n'ont pas ce choix en magasin, les machines étant préinstallés d'office avec des OS propriétaires, bien qu'ils existent quelques magasins qui le propose sur Internet. Sur plus d'un milliard de Windows sur la planète il y a de la place pour d'autres systèmes alternatifs tel que GNU/Linux.
    1
  • wireless 2015
    Les consommateurs ont le choix d'installer Linux, en dual boot par exemple, le consommateur peut aussi acheter un pc nu,LDLC par ex et installer Linux.
    S'il n'y a pas de pc avec Linux préinstallé c'est qu'il n'y a pas de marché, les consommateurs n'en veulent pas.
    La faute à qui, pas à Windows ! Stallman me fait penser à Mélanchon mdr
    Un utilisateur avec un pc sous Linux et facebook, twitter etc etc c'est aussi du malware.
    Signé :
    Un utilisateur Windows et Linux.
    -1
  • Picalain
    De quel consommateur parlez-vous ? Le consommateur normal qui va chez Darty, Boulanger, Fnac etc est déjà très frileux à acheter de l'informatique Windows sans une assurance 5 ans au cas où, on ne sait jamais. Alors aller leur parler de dual boot, de PC nu et d'installer Linux. Bon courage. Et c'est pas le vendeur qui va s'en charger, bien au contraire. Les vendeurs ne sont pas là pour faire de la pédagogie mais de la vente. Sans compter que l'on trouve des PC grand publique tatoués, donc impossible d'installer autre chose que Windows. Et il y a d'autres techniques pour que l'on ne puisse pas mettre un autre système concurrent comme secure boot. Donc dire que les consommateurs normaux on le choix d'installer un système concurrent n'est que pure théorie.

    C'est pas que les consommateurs n'en veulent pas, c'est qu'ils ignorent généralement qu'ils existent d'autres systèmes alternatifs comme GNU/Linux. Et lorsque on en parle, on en parle avec des mauvais arguments ou pire en le dénigrant systématiquement pour en dissuader l'achat. Dans ces conditions là comment voulez vous que les gens hyper frileux a tout changement soient intéressés et rassurés ? Pourtant, GNU/Linux a énormément d'avantages que ne possède pas Windows et Mac OS X c'est un fait que je constate et qui m'apporte personnellement de grandes satisfactions. Je ne parle même pas de la gratuité qui est vraiment le dernier des arguments à faire valoir. D'ailleurs si ils veulent GNU/Linux payant pour se rassurer ça existe aussi.

    Quand je vois la presse sur Windows. Windows ceci, maintenez Windows à jour, améliorez Windows, allez plus loin avec Windows (ça encore c'est pas un luxe) Accélérez Windows... Et que je te bidouille dans la base de registre. Un patch ici, un accessoire là. Un freeware par dessus tout ça. Une suite bureautique qui fait mal aux yeux, compliquée comme un Rubik cube à 100 faces. Il est possible d'offrir une alternative plus humaine non ?

    La moindre des choses aussi ça serait de ne pas lié l'achat d'un ordinateur à un système d'exploitation, ça serait beaucoup plus simple et les consommateurs ferait enfin leur choix en connaissance de cause. Mais là le courage politique manque pour l'imposer dans les faits. Mise à part Apple qui gère son éco système et son propre matériel.

    Je suis très heureux que des gens achètent du propriétaire si rien ne leur dérange et il y en a beaucoup. Moi et bien d'autres en France et à travers le monde préférons avoir le choix et ne pas s'enfermer dans des normes propriétaires et garder notre liberté de ne pas être épié constamment.

    Quand je lis que les gens s'en foutent d'être surveiller, c'est vraiment une réponse par dépit, pour garder la face, car que voulez vous qu'ils répondent, encore une fois ils n'ont pas le choix.

    Utopistes ? il en faut dans une société. Et lors la dernière guerre mondiale quand tout semblait perdu, beaucoup de gens très courageux ont cru à leur idéal et ne se sont pas résigné et heureusement pour nous.

    J'ai acheté mon premier ordinateur en 1980. J'en ai acheté beaucoup d'autres. J'ai connu Linux en 1995 sans interface graphique et il y avait tout à faire à la main. A la même époque lorsque je faisais une recherche Google de ma ville qui est une grandes villes de France il y avait deux à trois réponses c'est dire que je ne suis pas un nouveau venu et que j'ai donc par mon expérience une vision très claire des évolutions et des mauvaises tournures de l'informatique grand public que nous prépare Microsoft et d'autres sociétés. Et ça je n'en veux pas le subir, c'est mon droit le plus respectable. La liberté c'est ce qui a de plus précieux au monde et c'est pas négociable.

    Noté bien que je ne dit pas que GNU/Linux est la solution à tout. Chaque OS a ses avantages et inconvénients, mais pour moi GNU/Linux est ce qui me convient le mieux pour de très nombreuses raisons tout à fait valables. J'ai fait découvrir GNU/Linux à quelques personnes de mon entourage et ils en sont très satisfaits de travailler sur ce système. Tout est dans la pédagogie et la volonté de découvrir un nouvel environnement. Les personnes affolées à l'idée de déplacer d'un millimètre leurs icônes préférées sur le bureau Windows je laisse tomber, ce sont des clients shooter à Windows. Je ne peux rien faire pour eux...

    Dernière chose importante, Microsoft et Apple déploient des moyens considérables en marketing et publicités pour vous faire adorer leurs pilules. Ce que ne possède vraiment pas GNU/Linux un maillon manquant certainement.

    Soyez rassurer, loin de moi l'idée de vous convertir à mes idées mais autant les vôtres sont respectables et je peux les comprendre, autant les miennes le sont aussi, Bien cordialement.
    1