Et si le réalisateur de Se7en et Fight Club avait mis en scène Star Wars VII ?

Le réalisateur David Fincher en 2010 (crédit : CC-BY-2.0 Raffi Asdourian)Le réalisateur David Fincher en 2010 (crédit : CC-BY-2.0 Raffi Asdourian)La production de Star Wars VII est désormais bien avancée. Alors que le film sortira dans un peu plus d’un an, avec J.J. Abrams aux commandes, le réalisateur David Fincher explique dans une interview comment il a été approché par la production.

Il y a maintenant deux ans, Disney annonçait le rachat de Lucasfilm et de sa licence phare, Star Wars. Le studio annonçait pour l’occasion la mise en chantier d’une nouvelle trilogie. Dès lors, les rumeurs ont été nombreuses quant au nom du réalisateur qui prendrait les rênes de cette suite. Plusieurs noms étaient alors évoqués avant que la production ne fixe son choix sur J.J. Abrams. Brad Bird (Les Indestructibles, Mission Impossible Protocole Fantôme) aurait été approché, tout comme Guillermo Del Toro (Pacific Rim, Hellboy, Le Labyrinthe de Pan). Toutefois, l’une des rumeurs les plus surprenantes de l’époque était celle concernant David Fincher, le réalisateur de Se7en, The Social Network, Fight Club ou Millenium.

Dans une interview accordée au magazine Total Film, le réalisateur, connu pour son esthétique sombre et ses personnages torturés, raconte son entretien avec la productrice de Star Wars, Kathleen Kennedy. « Mon préféré, c’est L’Empire Contre-Attaque. Si j’avais dit que je voulais faire quelque chose dans cet esprit, je suis sûr que les gens qui seraient allés le voir auraient dit : "Non ! Tu ne peux pas faire ça ! On veut quelque chose dans l'esprit de celui avec toutes les créatures !" », affirme le réalisateur.

Néanmoins, là où le bât a dû blesser, c’est sur la vision de la saga par David Fincher. Le réalisateur explique en effet avoir une interprétation toute personnelle de l’histoire : « J’ai toujours pensé que Star Wars était l’histoire de deux esclaves, C-3PO et R2-D2 qui passent de maître en maître assistant à la folie de leurs propriétaires, la folie ultime de l’homme… Je pensais que c’était une idée intéressante dans les deux premiers, mais ça s’est évaporé avec Le Retour du Jedi ».

Il est toutefois certain que la vision de David Fincher, plus sombre et torturée que celle de J.J. Abrams, aurait surpris plus d’un fan. Il faudra attendre le 18 décembre 2015 aux USA pour la sortie de Star Wars Episode VII, toujours en tournage en Grande-Bretagne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • fitfat
    Citation:
    Il est toutefois certain que la vision de David Fincher, plus sombre et torturée que celle de J.J. Abrams, aurait surpris plus d’un fan.

    Hum... pas vraiment, non. Au contraire. Les films et les séries d'animations sont très loin d'être représentatif de l'univers étendu :)
    0