Refusée par la Maison Blanche, l'Etoile de la Mort arrive sur Kickstarter

Après avoir été refusé par la Maison Blanche, le projet de construction d’Étoile Noire refait surface, sur le site de crowdfunding Kickstarter cette fois.

En novembre dernier, des citoyens américains ont profité du site de pétition de la Maison Blanche, We The People, pour suggérer à l’administration de Barack Obama de bâtir l’Étoile Noire de Star Wars d’ici 2016, dans le but de « stimuler la création d’emplois dans le domaine de la construction, de l’ingénierie, de l’exploration spatiale et, davantage encore, renforcer [la] défense nationale ». Malgré les 34 435 signatures obtenues, suffisantes pour passer le cap de 25 000 signatures nécessaire pour obtenir une réponse de l’administration, la Maison Blanche a rejeté le projet. Paul Shawcross, directeur de la branche Science et Espace à la Maison Blanche, a en effet déclaré que le coût de construction de l’Étoile serait trop important, que « l’administration ne soutient pas la destruction de planètes » et que « la puissance de l’Étoile Noire pour détruire une planète, ou même tout un système, est insignifiant comparé à au pouvoir de la Force ».

Le premier schéma de l'Étoile de la MortLe premier schéma de l'Étoile de la Mort


Une réponse qui, malgré son humour, n’a pas rassasié les soutiens au projet. L’un d’eux a en effet décidé de continuer de son côté en lançant un projet sur Kickstarter. Il demande 20 millions de livres (23 millions d’euros) pour pouvoir développer les plans de la station spatiale. Pour l’instant, l’auteur du projet n’a en effet développé qu’un schéma très sommaire. Pour finaliser totalement le projet, l’idéal serait ainsi de recueillir 850 millions de milliards de dollars, somme estimée par des étudiants de l’Université de Lehigh aux États-Unis pour mener à bien un tel projet. Enfin, « pour maintenir des coûts bas », le projet prévoit de développer l’Étoile de la Mort uniquement à l’aide de matériels et de logiciels libres.

Rassurez-vous, il ne s’agit que d’une blague comme le précise l’auteur du projet sur la page Kickstarter : « Le principal défi est d’assurer à Kickstarter qu’il s’agit d’une plaisanterie et non pas d’un projet sérieux ». « Comme preuve, nous avons fixé un objectif suffisamment haut pour rendre toute chance de financement quasiment impossible », ajoute-t-il.

Le projet, qui reste finançable pendant encore 53 jours, a déjà recueilli plus de 51 000 livres (58 000 euros) sur les 20 millions demandés, réparties entre 369 soutiens.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • hyunkel30
    ^^ le plus marrant ce serait "justement" qu'il reçoive le minimum requis pour lancer le projet ...
    1
  • raf0306
    voilà 1£ pour un 2 pièce dans l'étoile. =D
    (de toute façon si le financement du projet n'aboutit pas ils ne me débitent pas...)
    0