Stargate : la trilogie repartira de zéro au cinéma

La sortie d'Independence Day Resurgence est imminente. Pour promouvoir le film, son réalisateur Roland Emmerich et son producteur Dean Devlin font la tournée des popotes et viennent de commencer leur tournée médiatique. Mais c'est aussi l'occasion pour eux de s'exprimer sur un autre projet, qui leur tient visiblement beaucoup à cœur : le reboot de la franchise Stargate.

En 1994 sortait Stargate la porte des étoiles, lequel a probablement relancé le genre de la SF au cinéma. Le film a tellement cartonné qu'il a donné lieu à trois séries TV (Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe), ainsi qu'à une série animée (Stargate Infinity). En une quinzaine d'années, l'univers de Stargate a vu la réalisation de plus de 300 épisodes, dans lesquels ont évolué plus d'une vingtaine de personnages principaux. Autant dire que la franchise s'est considérablement étendue. On savait depuis 2014 que Warner préparait même de nouveaux volets. Pourtant, Dean Devlin et Roland Emmerich s'apprêtent à tout balayer d'un revers de main en annonçant que les prochains films seraient un reboot. Ils viennent en effet de déclarer à Variety : « Ce n’est pas vraiment une histoire qui peut avoir lieu 20 ans plus tard. Donc, la seule façon de faire est de revenir aux sources et de recommencer l’histoire ».

On peut donc s'attendre à ce que le nouveau film, dont la date de sortie est encore incertaine (entre 2017 et 2018), raconte à nouveau la découverte de la Porte des étoiles et le premier contact avec une civilisation alien. Il y a peu de chance pour que l'on retrouve Teal'c ou Jack O'Neill, ou alors sous forme de caméo. Le film sera suivi de deux autres opus que Roland Emmerich avait déjà envisagés dans les années 90, mais qu'il n'avait pas eu l'occasion de réaliser à cause de problèmes de droits liés à la mise en chantier série TV.

>> A lire aussi >> Les 20 plus grands films de SF

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire