Steam OS : Valve mise tout sur Linux

Valve a rejoint les rangs de la Linux Foundation, organisation faisant la promotion de l'environnement Linux. Gabe Newell, cofondateur de Valve, disait que Windows 8 était une "catastrophe." L'objectif de Valve est donc de pousser une alternative à Windows.

« Rejoindre la Linux Foundation est une des différentes manières qu’a Valve d’investir dans l’amélioration du jeu sous Linux », explique Mike Sartain, membre de l’équipe Linux chez Valve. « À travers ces efforts, nous espérons contribuer à fournir des outils pour que les développeurs puissent concevoir de nouvelles expériences sous Linux, encourager les fabricants de matériels à faire de Linux leur priorité et au final mettre à disposition une plate-forme élégante et ouverte pour les utilisateurs de Linux. »

Chemin faisant, Valve a réussi à entraîner dans son sillage de grandes marques telles qu'AMD, Samsung, Qualcomm ou encore ARM. Tous lui ont emboîté le pas après son entrée à la Linux Foundation.

La Steam Machine sous Steam OS

Et ce n'est pas la seule méthode que Valve utilise pour parvenir à ses fins. Sa Steam Machine en est un fier exemple. Présentée en septembre dernier, cette console de salon fonctionne sous Steam OS, un système d'exploitation basé sur Linux. Dès sa sortie, en 2014, Steam OS proposera un catalogue de 3000 jeux. On sera alors bien loin des 200 jeux actuellement disponibles sur la version Linux de Steam.

La première configuration de la console de Valve a été présentée par iBuyPower. Entrée de gamme, elle est architecturée autour d'un processeur AMD et d'une Radeon R9 270, le tout étant annoncé à 499 dollars (370 euros). En monnaie américaine, c'est autant qu'une Xbox One, ironise iBuyPower.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Thomas Baijot
    Tout vient à point...
    0
  • ffilou6
    S'ils contribuent aux améliorations de Wine ainsi qu'OpenGL et arrivent à convaincre de + en + de développeurs à développer autant avec OpenGL qu'avec DirectX... Même les pilotes pour ATI/AMD et NVidia fonctionnent bien, du moins ce que j'ai testé sous Ubuntu avec Cube 2 Sauerbraten et Nexuiz. Ce ne sont pas des jeux récents, mais cela permet de se défouler.
    0