Steve Jobs milite contre les DRM

Verront-nous bientôt les DRM disparaître d’iTunes ? C’était jusqu’à maintenant impensable, une telle question recevant jusqu’à maintenant un systématique « non » de la part d’Apple. Mais nous avons pu largement constater que les esprits change et que vent est en train de doucement tourner pour les DRM (cf. notre actualité : DRM : vers un abandon progressif). Steve Jobs, fondateur et dirigeant d’Apple, a donc surpris tout le monde en publiant sur le site de sa marque une longue tribune expliquant pourquoi les DRM sont actuellement un mal pour l’industrie.

Pourquoi le système doit changer ?

Et l’homme ne se contente pas de critiquer l’usage actuel des DRM (dont son entreprise a pourtant largement profité pour promouvoir le couple iPod iTunes), mais propose également deux solutions envisageables pour les remplacer. La première consisterait à accorder une licence d’utilisation de sa technologie de protection « FairPlay » aux autres vendeurs et fabricants afin que ceux-ci puissent profiter du contenu diffusé sur iTunes. Mais cette solution pose l’énorme avantage d’ouvrir la technologie aux fuites, ou encore de rendre une mise à jour très difficile en cas de piratage de la technologie. Il propose donc une seconde solution plus radicale : l’abolition pure et simple des DRM. Cette décision part avant tout du constat que seulement 3% des musiques sur un iPod moyen seraient protégées par DRM, remettant en cause l’efficacité de cette technologie, une efficacité qui a été plombée par les majors selon Jobs.

La confirmation d’une tendance

La solution de suppression des DRM de chez Apple devient alors envisageable, puisque le patron lui-même entrevoit cette solution à l’avenir. iTunes suivrait alors les chemins tracés par FnacMusic et VirginMega, qui proposent depuis quelques semaines toute une partie de leur catalogue respectifs au format MP3 sans aucune protection numérique. Bien sûr, si cette mesure représente un avantage réel pour le consommateur, nul doute que l’industrie espère par ce biais aider la musique à décoller, et leurs ventes avec.] expliquant pourquoi les DRM sont actuellement un mal pour l’industrie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • creatix
    le début de l'article est en double ;) j'ai deja lu une actu similaire sur le net , moi je suis totalement pour cette libération, se que serait bien c'est un systéme de forfait pas mois, pour telecharger comme l'on veut... (un rêve peut etre?)
    0
  • switcheremac
    Pour l'instant personne ne parle de la licence globale mais simplement que quelqu'un qui achête de la musique puisse en disposer librement . Un ami a du réinstaller son ordinateur ( chose qu'il parait existe sur certains types d'ordinateurs :D ). Il a perdu la possibilité d'ecouter les morceaux de musique qu'il avait acheté !

    De toutes façon même sans cela , le jour où il aurait changé d'ordinateur le problème se serait peut etre posé .
    0
  • creatix
    ba j'ai eu le même probléme que ton ami...Enfin avec itune sa va mieux je met tout sur mon ipod.Je sais que se n'est pas d'actualité mais sa serait bien je trouve comme systéme, dommage que sa ne soit pas passer...
    0