La femme de Steve Jobs a voulu faire annuler le film d'Aaron Sorkin

La controverse autour des diverses oeuvres biographiques sur Steve Jobs continuent. Le Wall Street Journal révèle cette semaine que Laurene Powell Jobs, la veuve du cofondateur d’Apple, se serait fermement opposée au nouveau film d’Aaron Sorkin et de Danny Boyle sur son défunt mari.

Laurene Powell Jobs aurait donc, à plusieurs reprises, tenté de s’opposer à la diffusion du nouveau biopic sur Steve Jobs, notamment en demandant à Sony et au distributeur Universal de ne pas donner leur accord. « Elle a refusé de discuter de tout point concernant le script ne lui convenant pas, malgré mes invitations répétées », explique le producteur Scott Rudin. « Elle m’a répété à quel point elle déteste le livre, et que tout film basé sur le livre ne pourrait aucunement être crédible ». Le film Steve Jobs, qui donne le rôle de l’ancien PDG d’Apple à Michael Fassbender, se base en effet sur les travaux de Walter Isaacson, qui a publié sa biographie en 2011.

Le long-métrage divise donc d’autant plus qu’il avait déjà obtenu des avis favorables d’anciens amis de Steve Jobs, notamment Steve Wozniak, qui avait loué ses qualités il y a quelques semaines. L’actuel PDG d’Apple, Tim Cook, qui a bien connu Steve Jobs, a quant à lui qualifié « d’opportunistes » les différents films réalisés sur le cofondateur de la marque depuis sa mort. Du côté d’Universal Pictures, qui doit assurer la distribution, la présidente Donna Langley se défend en expliquant que le biopic « a été réalisé avec la plus grande intégrité, et que nous en sommes très fiers ». Steve Jobs sort ce mois-ci aux États-Unis, et le 6 janvier prochain dans les salles françaises.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire