Steve Jobs avait imaginé l'iPad en 1983

Un document audio récemment retrouvé montre que Steve Jobs aurait imaginé pour la première fois l’iPad en 1983. Il en parle en effet lors d’une conférence donnée à l’IDCA (International Design Conference in Aspen), et dans laquelle il évoque pour la première fois ce qui deviendra l’iPad.


Qu’on ait apprécié ou non le travail de Steve Jobs, il est impossible de nier qu’il s’est imposé en tant qu'icône dans le monde de la technologie et de l’informatique modernes. Aujourd’hui encore, un an après sa mort, nous continuons de retrouver des documents jamais diffusés à son sujet, et qui nous en apprennent plus sur le personnage et ses ambitions. Dans une cassette audio datant du 15 juin 1983, et retrouvée puis numérisée dernièrement, on entend Steve Jobs parler de certains de ses projets au d’un discours de près d’une heure.


Il y décrit ainsi un « ordinateur dans un livre, que l’on peut avoir partout avec soi, et qu’on peut apprendre à utiliser en 20 minutes. » Bien que la description de l’appareil soit à l’époque assez vague, il parle cependant de la possibilité d’utiliser « une connexion sans fil, afin de n’avoir rien à brancher à l’appareil et ainsi être en communication avec de larges banques de données et d’autres ordinateurs ». Ainsi, en plus d’avoir décrit l’iPad plus de 25 ans avant sa mise sur le marché, il donne également sa propre vision de ce que seraient les connexions à Internet et le Wifi.

Le discours complet, dans lequel Steve Jobs évoques d'autres nouveautés comme l'App Store, est disponible sur Soundcloud, où il peut être écouté librement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • Pascal Craponne
    L'inspecteur Gadget, sorti également en 1983 a une nièce Sophie qui possède un livre ordinateur, lequel fonctionne exactement comme une tablette tactile contemporaine, avec même un accès au réseau.
    Alors, qui est le visionnaire? Jobs ou Gadget?

    Tout ceci pour dire que l'idée n'est absolument pas nouvelle, et que Jobs n'est pas un créateur, mais a su s'inspirer d'idées pré-existantes.
    4
  • yvesall
    Tout à fait d'accord avec PascalCraponne
    dans la majorité des cas, Apple à reprit l'existant pour le mettre au gout du jour avec un marketing très fort.
    Il est plus facile quand on a de l'argent de reprendre une idée qui existe déjà ailleurs et d'en faire beaucoup de pub, plutôt que d'inventer quelque chose de réellement révolutionnaire (suffisamment révolutionnaire pour qu'il ne soit pas rendu "obsolète" 6 mois plus tard par la version 2 (ou 5))
    0
  • lucoz
    Citation:
    Il y décrit ainsi un « ordinateur dans un livre, que l’on peut avoir partout avec soi, et qu’on peut apprendre à utiliser en 20 minutes. » Bien que la description de l’appareil soit à l’époque assez vague, il parle cependant de la possibilité d’utiliser « une connexion sans fil, afin de n’avoir rien à brancher à l’appareil et ainsi être en communication avec de larges banques de données et d’autres ordinateurs ». Ainsi, en plus d’avoir décrit l’iPad plus de 25 ans avant sa mise sur le marché, il donne également sa propre vision de ce que seraient les connexions à Internet et le Wifi.
    Le discours complet, dans lequel Steve Jobs évoques d'autres nouveautés comme l'App Store...


    Et si, juste une fois, on essayait d'être un minimum sérieux. Je veux bien que les fidèles de Steve Jobs soient prêts à réécrire l'histoire de l'informatique chaque fois qu'on parle d'apple, mais là on est sur un site dédié à l'informatique.
    En plus l'histoire de l'informatique c'est récent, on trouve des tas d'informations très facilement.

    Donc, on va parler du Dynabook, imaginé au début des années 70 par A. Kay de chez Xerox.
    D'ailleurs 90% de ce qu'a fait Apple au début des années 80, a été pompé chez Xerox, mais bon...

    Donc si on s’intéresse au Dynabook, on apprend que:

    "La tablette des années 70 est censée être utilisée par tout type de personne, même des enfants ou ses parents et grands parents. Elle représente un outil pouvant être amené de partout et capable d’accéder à des informations globales...
    ...la batterie devait peser moins de 2 kg et le support de stockage devait pouvoir contenir au moins 500 livres et des heures de musiques...
    ...Il était aussi censé être capable de se connecter à un réseau sans fil d’un débit de 300 Kbit/s voire plus, de stocker et éditer des fichiers, offrir la possibilité de télécharger et acheter du contenu grâce à un système de paiement sûr et pouvant se connecter à un service ressemblant à une bibliothèque."


    Et on était en 1972, mais c'est vrai que le visionnaire c'est Steve Jobs...
    Et sinon, la source que je cite je suis pas aller la chercher bien loin, c'est juste un article de PPC...

    http://www.presence-pc.com/actualite/Xerox-Dynabook-Alan-Kay-38806/

    Je veux bien qu'on reconnaisse des qualités à Steve Jobs, et même un certain talent.
    Mais l'histoire, c'est l'histoire.
    3