Le mémorial de Steve Jobs démonté en Russie à cause de Tim Cook

À Saint-Pétersbourg, en Russie, un mémorial en l’honneur de Steve Jobs, en forme d'iPhone, avait été installé en janvier 2013, dans le Techno Park de l’université de la deuxième plus grande ville du pays. Dès le lendemain de l’annonce de Tim Cook dévoilant publiquement son homosexualité, le monument a été tout simplement démonté par le groupement de sociétés ZEFS, pourtant à l’origine de son financement et son installation.

ZEFS justifie sa décision en expliquant que « en Russie, la propagande gay et les perversions sexuelles sur mineurs sont interdites par la loi », avant d’ajouter : « Après que le PDG d’Apple Tim Cook a publiquement appelé à la sodomie, le monument a été démonté afin de se conformer aux lois fédérales russes de protection de l’enfance face à une information qui fait la promotion du déni des valeurs familiales traditionnelles. »

Sans doute est-il trop tard pour préciser que Steve Jobs, lui, n’était pas gay, l’amalgame entre un homme, sa société et son fondateur étant déjà faits. Et que Tim Cook n'a jamais appelé à la sodomie, et encore moins à pratiquer des perversions sexuelles sur mineurs. La question est maintenant de savoir si d’autres conséquences sont à attendre pour la marque à la pomme dans le pays, qui a ouvert l’année dernière l’accès à l’Apple Store en ligne aux clients russes. Le député ultraconservateur Vitaly Milonov a d'ailleurs suggéré que Tim Cook soit interdit à vie de séjour sur le territoire Russe, n'hésitant pas à affirmer qu'il pourrait amener « le virus Ebola (ou) le sida ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire