Clés USB, CD, DVD : vos données en danger ?

Est-ce raisonnable de tout stocker sur des supports numériques ? C’est la question à laquelle tente de répondre l’Académie des Sciences.

Entre 5 et 10 ans de durée de vie

Selon ses membres, la durée de vie de tels supports n’excèderait pas les 10 ans. Moins pérennes que le papier, des CD, DVD et clés USB contiennent aujourd’hui « une importante quantité d’informations personnelles, médicales, scientifiques, techniques, administratives. »  Pour les auteurs du rapport de l’Académie des Sciences ces données sont en réel danger.

À paraître le 9 avril, ce rapport de situation conclut sur une volonté d’étudier de plus près ce problème, de demander aux fabricants de produire des supports plus durables ou encore de penser à un « véritable archivage numérique. »

Century Disc : une solution trop chère

Le grand public est également touché par ce problème de stockage. Même si aujourd’hui la tendance est au stockage « in the cloud » grâce aux FTP et aux coffres-forts électroniques proposés par certaines entreprises, ce sont les DVD et les disques durs qui permettent de stocker rapidement un plus grand nombre de données.

Un nouveau support plus robuste à subir le poids des ans permettrait de régler le problème du stockage numérique. Les idées actuellement évoquées sont le disque holographique ou encore un dérivé du Century Disc (disque en verre trempé). Selon Franck Laloë du Laboratoire Kastler Brossel, ce procédé serait le plus à même de parvenir à une conservation de données « sur des siècles. » Le souci est qu’un tel CD ou DVD coûte 100 euros, soit « un prix 10 fois trop élevé pour le grand public », souligne le rapport de l’Académie des Sciences.