Stockage holographique

Infos-du-Net.comLe futur des disques durs passera t-il par l’holographe ? C’est ce que croit InPhase Technologies qui dans son laboratoire de recherche et développement vient de réussir l’exploit de mettre 515 Go de stockage dans un cube de 2,54 centimètres de côté.

Ceci est possible grâce à une technologie dite holographique. A court terme ce produit pourrait être mis en vente puisque la mise en production devrait démarrer bientôt. Le fabricant annonce que les produits commerciaux auront une capacité initiale de stockage de 300 Go.

Avec ce type de produit, il va devenir très compliqué de continuer à parler de « disques » dur, puisque la technologie utilisée est éloignée des disques durs habituels.

Le temps d’accès à l’information est théoriquement de 20 Mo/s et le constructeur espère pouvoir à terme proposer des produits capables d’approcher en stockage 1 To. Aucun prix de vente n’a été annoncé pour l’instant.


Source : Silicon
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • pastigo
    pour info cette unité devrait ressembler à une carte de credit (mais toute fluo et transluscide c'est plus joli) et il est prevu depuis un bon moment deja de largement depasser le tera (on parle de capacité theorique de 1.6To)

    quelques infos en + sur son fonctionnement:

    Grâce au miroir semi-réfléchissant, on sépare le faisceau laser en deux : une partie est réfléchie par le miroir, l'autre le traverse. Un des deux faisceaux va éclairer l'objet à holographier. L'objet va évidemment réfléchir la lumière, et une partie de cette lumière va arriver sur la plaque photographique. L'autre faisceau va directement sur la plaque photographique. La lumière réfléchie par l'objet et celle directement issue du laser se rencontrent donc sur la plaque photo - au niveau de la plaque photo, ces deux lumière produisent des interférences. Il y a des endroits où les deux faisceaux arrivent, qui ne sont en fait plus éclairés (les deux faisceaux s'annulent), d'autres où au contraire, les deux faisceaux se renforcent. La plaque photo est impressionnée par ces interférences, et elle les conserve.

    Les hologrammes possèdent quelques propriétés étonnantes !

    La première, c'est que la lumière qu'ils renvoient est exactement celle que l'objet éclairé par le laser émettait. Un hologramme, c'est comme une fenêtre sur un objet. C'est pour cela qu'on a vraiment l'impression de voir l'objet en relief : vous ne verrez pas la plaque photo de la même manière selon l'endroit d'où vous la regardez. Comme vos yeux sont à des endroits différents, chacun reçoit bien une image différente. Votre cerveau reconstitue alors le relief, et a l'impression de voir l'objet tel qu'il était, très exactement, au moment ou il a été holographié. On peut même, en changeant de place, tourner autour, et voir des détails d'un côté qui étaient cachés de l'autre ! Si vous holographiez une loupe, et le ce qu'elle regarde, l'hologramme vous donnera toujours l'impression que vous regadez à travers une loupe. Il en existe des impressionnants, où l'on peut même regarde dans un microscope holographié. Et ça marche !

    Une seconde propriété, c'est que si vous découpez votre hologramme, sur chaque petit morceau d'hologramme, vous verrez l'objet en entier. Comme si vous aviez découpé une fenêtre en morceaux : par chaque morceau, vous pouvez voir tout ce qu'il y a derrière - à condition de regarder avec le bon angle. Donc un morceau d'hologramme est comme une petite fenêtre. A quand les puzzle en hologrammes :) ?

    Un hologramme est une image tridimensionnelle...

    Imaginez un peu la quantité d'information qui peut être stocké en un point !?!? 350 fois plus qu'un DVD !!!

    Les laboratoires sorte une nouvelle classe de support le HDV (Holographic Versatile Disc)

    Un potentiel de 1.6 To (Tera octets)
    0
  • tibibs
    seule problème, une donnée inscrite ne peut pas se supprimer ;) donc nos disques dur ont encore de beaux jours...
    0
  • tomlev
    On dirait qu'il y a une contradiction là : est-ce que ça doit faire la taille d'une carte de crédit, ou celle d'un cube de 2.54 pouces (6.45 cm) de coté ? ça fait qd même une bonne différence...
    Sinon moi ce qui me plait bien avec ce concept, c'est que les disques holographiques seront probablement beaucoup moins fragiles, vu qu'il n'y aura pas de parties mécaniques (si j'ai bien compris...)
    0