USA : 30 États enquêtent sur Google Street View

L’Affaire des collectes de données par Google Street View prend de l’ampleur aux États-Unis. 30 États, représentés par le Connecticut, viennent donc d’ouvrir une enquête afin de déterminer quel type de données a été collecté, et de savoir si Google a enfreint les lois des différents états.

Nouvelle polémique pour Google

C’est donc Richard Blumenthal, procureur général du Connecticut, qui a décidé de « prendre la tête d’une enquête multiÉtats sur l’invasion profondément dérangeante de Google dans la vie privée ». L’histoire remonte à mai dernier, lorsque Google a admis avoir collecté des données Wi-Fi autour des endroits où ses photos ont été prises. Une enquête, menée par la suite, a confirmé cela et a poussé plusieurs personnes à porter plainte début juin. Aujourd’hui, l’affaire prend une ampleur bien plus importante puisque ce sont aujourd’hui trente États qui s’apprêtent à poursuivre Google.

« Les consommateurs ont le droit et le besoin de savoir quelle information personnelle - qui pourrait comprendre des courriels, des mots de passe et un historique de navigation Internet - Google a pu collecter, comment et pourquoi », explique Richard Blumenthal. La CNIL affirmait la semaine dernière, après avoir analysé deux disques durs que Google lui aurait remis, que l’entreprise « a bien enregistré des mots de passe d’accès à des boîtes mail, à l’insu des personnes », de même que « des extraits de contenus de messages électroniques ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    "l’entreprise « a bien enregistré des mots de passe d’accès à des boîtes mail, à l’insu des personnes », de même que « des extraits de contenus de messages électroniques ». "
    J'avoue que je ne comprends pas très bien : comment peuvent-ils récupérer des identifiants de boîte mail avec Street View? La quasi totalité des réseaux Wi-Fi privés des gens sont sécurisés, toutes les informations passant par ces réseaux sont donc cryptées. Et même s'ils ne sont cryptés qu'en WEP, ce qui est facilement contournable, ça reste du piratage pur et simple. Et je vois quand même mal Google aller jusque là...
    La seule manière d'accéder à ce genre d'informations est de le faire sur un réseau non sécurisé, ce qu'on trouve très rarement (et même là, ça peut être considéré aussi comme du piratage)
    0
  • guilty35
    Citation:
    l’entreprise « a bien enregistré des mots de passe d’accès à des boîtes mail, à l’insu des personnes », de même que « des extraits de contenus de messages électroniques ».

    Faudrait dire à la CNIL que Google possède un service appelé Gmail. Ils ont du se planter de disque dur ;)
    En tout cas, je ne pense pas que ça soit possible via un réseau wifi d'un particulier de récupérer sa boite mail, le mot de passe de sa boite mail et quelques messages.
    -1
  • Dafen@IDN
    C'est possible mais ca demande du temps: il faut deja se connecter au reseau Wifi, penetrer les dossiers securises et ensuite trouver les fichiers temporaires et cookies utilises par les navigateurs.

    En gros, c'est pas le truc le plus evident et rapide a faire.

    Il y a des moyens encore plus rapide mais ca implique que Google ait verrole les ordinateurs scannes au prealable.... :/
    0