Une connexion internet lente est stressant, et c'est scientifiquement prouvé

Ericsson ConsumerLab, une division au sein du constructeur suédois Ericsson, a mené une étude sur le stress lié au visionnage des vidéos sur smartphone. Même si le chargement est rapide, cette activité génère du stress et si les films mettent du temps à charger, le taux de stress explose.

Un visionnage sans problème produit un taux de stress évalué à 13 %

Les scientifiques ont sélectionné un groupe d’individu de 18 à 52 ans. Durant 20 minutes, ils ont eu pour mission de regarder des vidéos sur YouTube. Les chercheurs ont pris soin de proposer des films au temps de chargement différent et tout au long du test, ils ont mesuré le mouvement des yeux, le rythme cardiaque ainsi que l’activité cérébrale.

Quand les vidéos se chargent rapidement, le sujet affiche déjà un stress supérieur à la moyenne (13 %). Lorsque le film met deux secondes à charger, le stress augmente de 3 %. Si l’attente dure six secondes, le taux d’énervement atteint 19 %. Les chercheurs ont noté que le taux de stress est supérieur à 30 % quand les vidéos s'arrêtent de manière impromptue.

Selon les scientifiques, un retard du chargement produit autant de stress qu’un film d’horreur et il est plus stressant qu’une file d’attente au supermarché. Les résultats ont aussi montré que la réputation des fournisseurs d’accès est inversement proportionnelle aux délais d’attente. Plus le délai est grand, plus l’image est écornée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire