Suicide Squad : la Geek Critique

Le pitch : après la tragédie qui a eu lieu à la fin de Batman V Superman, le gouvernement décide de prendre les choses en main et de monter sa propre équipe d'intervention, au cas où un autre personnage tout puissant déboulerait sur Terre. Le gouvernement tente donc de convaincre des super-vilains de travailler pour lui, ce qui est loin d'être une mince affaire. D'autant que l'un d'entre eux le trahit rapidement et menace de prendre le contrôle de la planète entière, et de détruire tous ceux qu'il (ou elle ?) trouvera sur son passage.

5 raisons d’aller voir (ou pas) Suicide Squad

Suite directe au Batman V Superman sorti en mars dernier, Suicide Squad est certainement l'un des événements les plus attendus des fans de DC Comics de ces dernières années. Plutôt que nous ressasser la sempiternelle histoire de super-héros tourmenté "qui doit se ressaisir et affronter un super-vilain qui fait très très peur à la fin du film", DC et Warner ont pris le pari de mettre les méchants au coeur de l'histoire. Dans les comics, la première incarnation du Suicide Squad est née en 1959, mais a surtout été reprise en 1987. Au cinéma, le projet murit depuis 5 ans et a largement influencé, avant même son aboutissement, les comics. Un travail de longue haleine, car tout miser sur des super-vilains, ça n'avait rien de fun en 2011. Mais depuis, le vent a tourné, le public s'est un peu lassé des super-héros et ce Suicide Squad vient à point nommé. DC et Warner ont-ils eu le nez fin et ont bien fait de parier sur ces personnages atypiques ? Réponse ci-dessous.

1 - Oui, parce qu'une histoire de super-vilains, ça change vraiment

Alors que les studios de tout horizon ne cessent de nous abreuver d'histoires super-héroïques, voilà que c'est au tour des super-vilains de faire leur cinéma. On n'avait rarement vu ça, à l'exception du très récent Deadpool (qui n'est pas vraiment un super-vilain, mais pas un super-héros non plus). Ça change du tout au tout, puisqu'on a davantage affaire à un film anticonformiste, où les personnages sont sans foi ni loi : à la moindre incartade, ils en profitent pour quitter l'équipe, dévalisent tout qu'ils trouvent sur leur passage et descendent une bonne bouteille entre deux combats. Et là, on exulte : au revoir les penchants bien moralisateurs d'un Superman ou même d'un Batman, tout du moins une bonne partie du film. Enfin un film DC dans lequel les personnages ne se prennent pas la tête pendant des heures pour savoir s'ils agissent correctement ou pas !

2 - Oui, pour le rythme endiablé et les bonnes blagues

Contrairement à un Batman V Superman, une très grande place est ici laissée à l'action et aux boutades en tout genre. Les super-vilains n'apprécient guère de se retrouver sous la coupe du gouvernement, et ils le montrent. Et comme ils ne s'aiment pas non plus entre eux, ça fuse dans tous les sens. En outre, le rythme du film est assez bien dosé. Contrairement aux oeuvres cinématographiques du même genre, ici, il n'y a pas de scène d'introduction. On est littéralement "happé" dès le début par plusieurs histoires courtes de super-vilains, leurs aptitudes et la manière dont ils ont été emprisonnés. Les effets spéciaux sont plutôt bons, ça canarde, ça explose, tout en restant à dimension humaine. Le film dure deux heures, mais on ne les voit pas passer (du moins, pas la première partie, ça se complique un peu après).

3 - Oui, parce que Harley Quinn, Deadshot et (presque) tous les autres s'en sortent bien

DC et Warner se sont trouvé une nouvelle égérie, et ils aiment à le faire savoir. Vous l'aurez compris, cette nouvelle icône, c'est bien évidemment Harley Quinn. La prestation de l'actrice Margot Robbie est plutôt excellente, et nul doute qu'elle restera dans les mémoires des fans de comics. Mais il ne faudrait pas non plus oublié les autres : Will Smith, qui incarne Deadshot, est lui aussi très souvent mis en avant, et il parvient à donner une nouvelle dimension à ce personnage trop souvent méconnu. On apprécie également que les autres super-vilains de l'équipe ne soient pas laissés sur le bas-côté. El Diablo, Boomerang, Killer Croc, Rick Flag ou même l'étrange Katana ont leur quart d'heure de gloire, ce qui est plutôt jouissif. A l'exception d'un seul, comme évoqué juste après...

4 - Non, parce que la prestation du Joker est décevante

Quand on pense super-vilain de comics, on pense immédiatement à des personnages comme Lex Luthor ou le Joker. Si Lex Luthor était cabotin à souhait (probablement un peu trop, même), le Joker de Suicide Squad est très décevant. Le choix de Jared Leto pour incarner le personnage (qui succède au défunt Heath Ledger) n'est pas si mauvais. L'acteur s'en tire sans trop de dommages, même si reprendre le flambeau était mission impossible. Non, ce qui pêche vraiment, c'est que le personnage ne fait vraiment pas peur. Pas une seule seconde il n'est inquiétant. L'unique scène où il aurait pu se montrer réellement inquiétant n'a pas été intégrée au film, de quoi frustrer plus d'un spectateur. En outre, sa présence n'apporte finalement rien à l'intrigue. Au final, le personnage tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

5 - Non, parce qu'au final, ça n'est rien d'autre qu'un autre film un peu maladroit de super-héros

Sans être complètement loupé, Suicide Squad n'est probablement pas l'un de ces films qui restera dans la légende des adaptations de comics. Pour ça, il y a déjà la trilogie Batman de Christopher Nolan, Les Gardiens de la Galaxie ou plus récemment Deadpool. Le montage est parfois maladroit et le scénario est cousu de fil blanc dès le moment où l'équipe s'est trouvé un super-vilain à affronter. En outre, les super-vilains ne sont pas si vilains que ça. S'ils dégomment tout sur leur passage, Warner a bien pris soin de leur faire affronter des êtres "mystiquement modifiés", des sortes d'éctoplasmes qui n'ont plus rien d'humain. Et le pire, c'est que la plupart de ces super-vilains sont finalement pris de bons sentiments dès le départ, ou en cours de film. En bref, ils sont davantage des héros que des vilains, et c'est vraiment dommage.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire