Jouer à Super Mario 64, c'est bon pour le cerveau

Selon une étude publiée par le magazine Molecular Psychiatry, le jeu vidéo procurerait des bienfaits pour le cerveau. L'étude en question a été menée sur un panel de 23 adultes : un groupe a joué à Super Mario 64 pendant 30 minutes par jour, tandis qu'un autre groupe n'y a pas touché. Au terme de deux mois, le résultat se révèle, selon les scientifiques, très intéressant, puisque le cerveau serait davantage développé du côté des joueurs de Super Mario 64.

Simone Kühn, chef d'étude et chercheur au Max Planck Institute for Human Development, s'explique en ces termes : "Bien que des études antérieures aient montré des différences dans la structure du cerveau des joueurs, la présente étude démontre le lien de causalité direct entre le jeu vidéo et une augmentation volumétrique du cerveau. Cela prouve que certaines régions du cerveau peuvent se développer par les jeux vidéo." Simone Kühn et son équipe estiment que les jeux vidéo pourraient avoir une valeur thérapeutique, notamment pour les patients souffrant de troubles mentaux. Cette nouvelle méthode curative pourrait être appliquée en cas de stress post-traumatique ou pour des maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

On apprenait il y a quelques mois que Tetris pouvait soigner l'oeil paresseux, voilà que c'est au tour de Super Mario 64 de montrer des bienfaits pour le cerveau. Quand on vous dit qu'une partie GTA V sera un jour déclarée d'intérêt public...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • H-hich
    Sympa le chapeau "Un groupe de chercheurs, le fameux jeu Super Mario 64 lancé il y a près de 15 ans pour la sortie de la N64 contribuerait à développer certaines zones du cerveau."

    Manque des mots ou bien ?
    0