Le Surface Book d'entrée de gamme aura aussi un GPU supplémentaire

Le Surface Book, cet ordinateur portable de 13,5" transformable en tablette et signé Microsoft, se déclinait jusqu'à présent en 6 versions. Si presque tous les modèles pouvaient disposer d'un GPU supplémentaire situé dans le clavier de l'appareil, ce n'était pas le cas de l'entrée de gamme. Microsoft vient d'ajouter un 7e modèle à sa gamme de Surface Book : le modèle le plus bas en termes de prix sera disponible à son tour dans une version avec un GPU nVidia.

Sur le site marchand de Microsoft, on fait parfois d'étonnantes découvertes. Alors que Microsoft a annoncé en début de mois que seuls les modèles plus puissants de son Surface Book pourrait bénéficier d'un processeur graphique supplémentaire, le géant de Redmond vient discrètement d'ajouter cette option au modèle le moins onéreux de toute la gamme. Ainsi, le Surface Book équipé d'un Core i5, de 8 Go et RAM et de 128 Go d'espace disque peut profiter d'un GPU supplémentaire, logé dans le clavier de l'appareil. Il en coûtera 200 dollars supplémentaires, soit 1.699 dollars au total. Notez que, pour celles et ceux qui n'en ont pas l'utilité, le modèle sans le GPU nVidia subsiste et qu'il est toujours affiché à 1.499 dollars.

Microsoft : tout ce qu'il faut savoir sur le Band 2, le Surface Book et le Lumia 950

Si la référence exacte de ce GPU reste officiellement inconnue, il semble qu'il s'agisse d'unGeForce 940M, ou d'un modèle avoisinant. L'intérêt d'un tel dispositif se destine essentiellement aux créatifs, qui ont besoin d'une forte puissance de calcul pour leur traitement vidéo ou photo. Les joueurs peuvent aussi être concernés, même si Microsoft ne semble pas vouloir les cibler dans un premier temps.

Les prix en France des différents modèles de Surface Book sont quant à eux un grand mystère. Seule certitude : le portable sortira au cours du premier trimestre 2016 dans l'Hexagone.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire