Surface Studio se fait déshabiller (et vous ne croirez jamais ce qu'il cache)

Les premières livraisons de Surface Studio ont eu lieu. Comme à son habitude, l'équipe d'iFixit s'est jetée sur l'appareil pour le démonter entièrement et évaluer son degré de « réparabilité ». Et contre attente, l'opération révèle que l'appareil de Microsoft cache un processeur ARM, en plus de son CPU Intel.

Surface Studio est le premier ordinateur all-in-one fabriqué et commercialisé par Microsoft. L'ordinateur a certes été annoncé le 26 octobre dernier, mais n'est disponible que depuis quelques jours. Cet ordinateur tactile tout-en-un de 28" se décline en différentes versions, tantôt équipées d'un Core i5 ou d'un Core i7, tantôt de 8, 16 ou 32 Go de mémoire vive, tantôt de 1 ou 2 To d'espace de stockage. Le tout fonctionne comme il se doit sous Windows 10. Le site spécialisé dans la réparation iFixit s'est empressé de démonter l'appareil et nous livre des photos et une vidéo des entrailles de la bête.

Mais le plus étonnant reste que l'appareil cache en son sein un processeur ARM Cortex-M7, un Atmel ATSAMS70N21 32-bit. Selon The Verge, le processeur serait utilisé pour l'affichage PixelSense de Microsoft. On y découvre aussi que Surface Studio dispose à la fois d'un SSD, mais également d'un disque dur classique SATA. Les deux éléments ne sont pas soudés à la carte mère et peuvent être rapidement remplacés. En revanche, ce n'est pas le cas de la mémoire, le processeur et le CPU sont quant à eux bien soudés.

L'opération de démontage s'effectue en 21 étapes. iFixit attribue une note de démontage de 5/10 à l'ordinateur de Microsoft, ce qui est finalement une note dans la moyenne (en comparaison, l'iMac 27" Retina 5K d'Apple avait obtenu la même note il y a deux ans).

Surface Studio se fait démonter et obtient 5/10.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire