Tablettes : la concurrence s'organise

La concurrence suivra-t-elle les yeux fermés Apple sur ce risqué secteur de la tablette ? Vraisemblablement, cela a même débuté hier avec la présentation de deux appareils tactiles signés Asus et MSI. Sans oublier le Courier de Microsoft.

Des approches différentes

Il faut être vraiment optimiste pour annoncer deux modèles tactiles quelques heures avant le keynote d’Apple dédié au sujet. C’est pourtant le choix qu’ont fait Asus et MSI. Le vice-président de la première société, Eric Chen, a confirmé cela avant l’annonce de Steve Jobs : « Une tablette ? Oui, bien sûr. Nous avons l’Eee Pad qui est actuellement encore en développement. Il utilisera un processeur ARM et une connexion 3G pour se connecter à Internet ». Une première version pourrait être commercialisée en mars.

Pour MSI, la réponse tactile prend toujours la forme d’un ordinateur, mais celui-ci ne propose qu’un clavier tactile. Aucune touche, c’est un second écran qui peut afficher un clavier virtuel, mais aussi d’autres choses comme des widgets. Conçu sur la plateforme Intel Menlow, il tourne sous Windows 7 et embarque un SSD. Il reste encore à l’état de prototype, mais son concept pourrait être repris dans une machine de série.

Enfin, on retiendra également le prototype présenté par Microsoft en septembre dernier. Le projet Courier montrait une tablette pliable en deux parties, digne d’un vrai livre et composée de deux écrans de 7 pouces. Difficile donc de voir émerger un concurrent à l’iPad rapidement. Les autres constructeurs attendent certainement de voir de quelle manière va s’en sortir Apple.