Archos s'élève contre la taxe pour copie privée

Henry Crohas, fondateur et P.D.G. du constructeur français Archos, a adressé au début du mois de décembre une lettre au ministère de la Culture ainsi qu’à la Commission Copie Privée, dans laquelle il explique son refus de la taxe sur la copie privée. Rendue publique cette semaine, cette lettre détaille notamment pourquoi les tablettes du constructeur ne doivent pas être soumises à une telle taxe.

Archos refuse la taxe

La stratégie de défense d’Archos sur ce point se base sur les tablettes sous Windows, qu’Archos désigne par le terme « Internet Tablet », par opposition aux tablettes Android, appelées « Home Tablet ». « Les fonctionnalités des Internet Tablet, uniques sur ce type de matériel, les assimilent clairement à des PC et justifient à notre sens le maintien de la position retenue à ce jour concernant le non-assujettissement à la taxe sur la copie privée, au même titre que les PC ». Pour appuyer son argument, Archos explique notamment que ces fameuses tablettes sont, par leur conception, très proches des PC, notamment sur certains points fondamentaux : la possibilité de changer de système d’exploitation, de programmer librement, et de brancher des périphériques standards prévus pour PC. Le constructeur va jusqu’à comparer ses tablettes avec l’iPad d’Apple pour mettre les différences en valeur.

Le magazine Les Échos révélait hier que le constructeur français envisageait une action en justice pour faire valoir sa position. « Nos produits sont assimilables à des PC. Ils sont totalement ouverts (...) il s’agit davantage d’un mini-ordinateur que d’une tablette ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • the_down
    Avec Hadopi, la taxe sur la copie privée ne devient-elle pas une "double peine" ?
    3
  • Kenelm
    Hadopi n'a pas vraiment de rapport avec la copie privée, là où y'a double peine, c'est quand on nous colle des protections anti-copie sur les CD et DVD.
    1
  • Alrim
    Citation:
    La stratégie de défense d’Archos sur ce point se base sur les tablettes sous Windows, qu’Archos désigne par le terme « Internet Tablet », par opposition aux tablettes Android, appelées « Home Tablet ».

    Si vous aviez correctement lu le document que vous joignez à l'article, vous vous seriez rendu compte de la bêtise que vous avez écrite ; "Internet Tablet" désigne la dernière gamme de tablettes Android d'Archos. Plus ouvertes que les anciennes "Home Tablet", elles sont assimilables à des PC, au même titre que la gamme "PcTablet" qui tourne sous Windows 7.
    On peut par exemple changer d'OS.
    1