Accusée de téléchargement illégal, elle ne possède pas d’ordinateur

Infos-du-Net.comAvez-vous déjà reçu une amende pour excès de vitesse alors que vous ne possédiez pas de voiture ?
C’est un peu ce qui est arrivé à une mère de famille américaine qui, poursuivie par la RIAA pour téléchargement illégal comme beaucoup d’autres internautes, se voit demander une forte amende pour dédommagement.
Le problème ici est que cette dame n’a jamais possédé d’ordinateur.
Et s’il semble assez facile de justifier que l’on ne possède pas de voiture et de faire reconnaître que l’amende n’est qu’une erreur, il semble bien plus difficile de faire reconnaître à la RIAA que l’erreur est humaine, surtout lorsque l’humain est assisté par ordinateur...

Quand l'innocence peut coûter 4 500 $...

Comment peut-on avoir été accusé de téléchargement alors qu’on ne détient pas et que l’on n’a jamais détenu d’ordinateur ?
C’est la question qu’il faudrait poser à la RIAA, qui vient de lancer une action en justice contre Marie Lindor, une mère de famille américaine accusée de téléchargement illégal alors qu’elle n’a jamais possédé d’ordinateur de sa vie.
“Elle n’a jamais possédé d’ordinateur. Elle a bien payé pour connexion à Internet, mais aux dernières nouvelles, ce n’est pas une violation de copyright”.
Effectivement, seul son fils en aurait eu un, avec effectivement une connexion à Internet dans l’appartement, mais cet ordinateur n’est plus dans le berceau familial aujourd’hui et les dates données par la RIAA ne correspondent pas à la période pendant laquelle l’ordinateur était à la maison.
“L’ordinateur ne fonctionnait pas. J’ai laissé le routeur sans fil, mais il n’y avait aucun ordinateur connecté et aucun portable dans la maison”, a expliqué le jeune aux avocats de la RIAA, qui soutiennent malgré tout qu’une amende de 4 500 $ doit être payée.
“Tout ce que je leur dis ne les intéresse pas” affirme le jeune homme.
“Ils me harcèlent. J’ai déjà répondu à leurs questions, mais ils me reposent sans cesse les mêmes, encore et encore. Ils n’ont pas l’air de vouloir régler cette affaire au plus vite, ils ne font que traîner les pieds”.
Autre mystère dans cette histoire, le pseudonyme utilisé pour les téléchargements, et connu en tant que “JR Lindon”.
S’il s’agit bien du nom de l’accusée, celui de son fils est différent, puisqu’il porte le nom de son père.
Toujours est-il que, même sans ordinateur dans la maison, la connexion à Internet a continué de fonctionner visiblement sans protection particulière.
Quelqu’un a donc pu s’y introduire pour y faire son petit marché sur Internet ni vu ni connu et faire accuser les responsables de la ligne à sa place.
Il est cependant inquiétant de voir que malgré l’innocence de ces derniers, ils se voient malgré tout obligés de payer pour le délit d’un autre.

Source : Afterdawn
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
30 commentaires
    Votre commentaire
  • aurelie@IDN
    Deux mots : Trop Fort !
    0
  • rodbeck
    Oui, enfin faut être un peu con pour :
    1) Continuer à payer une connection internet alors qu'on a pas d'ordi
    2) Laisser son routeur wifi sans protection

    Quand j'ai vu le titre de la news je m'attendais à un truc complètement ahurissant et tout. En fait c'est juste un voisin qui a utilisé sa connection wifi.
    0
  • Deathroll
    Citation:
    1) Continuer à payer une connection internet alors qu'on a pas d'ordi


    Il arrive de ne pas avoir le choix.

    Ne cherchez pas, c'est pas le garçon ou sa mère qui sont en tort!
    0