Mandriva propose musique et vidéo en ligne

Infos-du-Net.comSi vous êtes sous un système GNU/Linux, un constat s'impose : les plateformes de téléchargement légal vous snobent littéralement. C'est une habitude qu'ont tous les éditeurs me direz vous, drivers, jeux et outils professionnels connaissant bien plus de versions sous les OS propriétaires. Mais des efforts ont été faits, maintenant un grand nombre de périphériques marchent main dans la main avec le manchot, des titres comme Wolfenstein sont entièrement offerts à la communauté, et les Scribus et autres Gimp commencent à gagner l'estime des grands acteurs. Reste qu'iTunes n'est pas près de passer sous GPL et des solutions comme CodeWeavers CrossOver Office ou PyMusique ne sont pas encore toujours bien vues. L'ancienne Mandrake a donc décidé de combler un grand vide lors de son alliance avec Mindawn, tout en restant bien sûr dans le domaine du libre.

Le respect de l'utilisateur

« La musique en ligne connaît un grand succès. Les utilisateurs Linux avaient été cependant été oubliés. Grâce à l'intégration du lecteur Mindawn dans Mandriva 2006, nous sommes en train de corriger cet oubli. Nos utilisateurs peuvent à présent tirer partie d'une plateforme ouverte proposant un niveau de qualité inégalé ». François Bancilhon, Directeur Général de Mandriva, a tout dit. En partenariat avec The Kompany, créateur de Mindawn, un site de musique et de vidéo en ligne compatible avec Linux, le projet premier de l'éditeur Linux européen va rééquilibrer la balance.

Le service Mindawn est compatible avec Linux depuis plus d'un an maintenant. Mais il est multi plateforme (Mac et Windows en prime), et ne retient pas prisonnier les clients dans un système. Il utilise des formats ouverts et plus performants que le mp3 comme l'ogg (même qualité pour un fichier plus petit) ou le FLAC (qualité du Wave mais 50 % moins gros), mais ils peuvent être facilement convertis pour être lisibles sur votre baladeur favoris. Dans la série, « on ne se moque pas du monde », on vous permet d'écouter un morceau jusqu'à 3 fois avant de l'acheter, et le tout se situe sur une base de prix de 0,99 euro pour dix minutes d'écoute en ogg. Cerise sur le gâteau, Mindawn est compatible avec des outils libres comme Rosegarden ou Ardour ouvrant ses portes à tout un panel d'artistes que l'actualité tracassent.

Utilisateurs de Mandriva, les RPM du lecteur Mindawn sont déjà à votre disposition. Pour avoir une idée de l'offre, naviguer sur le site Web ne nécessite rien d'autre qu'un butineur ordinaire, seule l'écoute des musiques est liée au lecteur de la firme.

Source : VNUnet.fr
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • jun
    Citation:
    les Scribus et autres Gimp commencent à gagner l'estime des grands acteurs


    Ha bon ?

    En temps que freelance je me balade entre pas mal d'entreprise, en plus j'ai pas mal d'amis dans les milieux utilisant ce genre de logiciel, rien que cette année j'ai pu être en contacte avec une cinquantaines d'entreprises françaises et étrangères, et je n'ai entendu parler de ces deux logiciel que par une personne : un administrateur réseau...

    The gimp n'utilise rien qui ne puisse pas être en accord avec le GPL, des trucs super important dans une chaine de travaille ne peuvent pas respecter les GPL de près ou de loin car ce sont des marque déposé ou technologies propriétaire, par exemple les couleurs Pantone utilisé depuis plus de 40ans, qui sont une référence dans l'impression Offset et un outils qui me semble indispensanble lorsque je vérifie un chromalin. Le format de fichier de the gimp est lui inutilisable dans une chaîne de travaille, aucun logiciel ne le reconnait.

    Quand à scribus, lui aussi est inutilisable dans une chaine de travaille pro avec les mêmes inconvénients. On reste très loin d'une belle chaîne de travaille comme avec adobe indesign ou quark Xpress.

    Ces deux logiciel sont très bon, mais si il se bloque dès qu'on parle de technologie propriétaire l'estime s'arrêtera à de l'estime, et ne sera jamais utilisé en milieu pro, dommage...

    Dommage aussi que ces logiciel emputé de fonction professionnel ne soit pas plus connu du grand publique qui préfère encore craquer photoshop.
    0
  • isatis39871
    A j'ai bien dit l'estime, je ne prétend pas que c'est une solution viable à court terme.

    Mais pas viable pourquoi ? Parceque personne ne travaille encore avec... Les résultats qu'on peut produire avec ces logiciels sont bons, même s'ils ne sont pas parfaits. Mais les éditeurs prorio n'en veulent pas, ce qui est logique, et si la demande des professionnels ne se fait pas sentir, vous n'aurez jamais le droit à des alternatives crédibles. D'ailleurs, l'impossibilité de se placer dans la chaîne de production est quelque chose qu'on a reproché à OOo pendant longtemps, et aujourd'hui la suite tient la route : passage dans la gendarmerie ou dans les services administratifs du Massachusetts... Il faut soutenir un porjet si on veut qu'il progresse.
    0
  • bennybeams
    <Mode Moqueur>
    Ouais, je suis d'accord... C'est pas terribles les formats uniques qui sont pas compatibles avec les plus courants. Regarde par exemple, ton format d'accord gramatical est apparament pas en accord avec celui de la langue Française... Mais on t'accepte quand même !
    </Mode Moqueur>
    0