Starzik, le service de téléchargement multiplateformes

Infos-du-Net.comUn nom un rien trop kitsch, un service de téléchargement de musique en apparence comme les autres, des prix de départ légèrement inférieurs à la moyenne, mais aussi et surtout un service proposant une multitude de formats tous différents et compatible avec tous les systèmes d’exploitation, ce qui est loin d’être le cas avec tous les concurrents.

Comme les autres, mais pas comme les autres

Lancé depuis quelques temps, Starzik a décidé de sortir de l’ombre, notamment en allant explorer des domaines encore inexploités par ses concurrents et en proposant ainsi une offre un peu plus fraîche. Une fois arrivé sur le site, l’internaute bénéficie des classiques 30 secondes d’essai par musique avant de décider son achat. Les musiques sont ensuite vendues à partir de 90 centimes d’euro, ce qui est un peu moins que la moyenne. Les albums complets, eux, sont disponibles à partir de 9 euros, soit toujours un peu moins que la moyenne des services du même type. Au niveau de la diversité du catalogue, si ce dernier est relativement conséquent, il reste qu’il est moins fourni que ses concurrents. Ainsi, ce sont près de 350 000 titres, chez une soixantaine de labels, qui sont référencés sur le site. On trouve toutefois des artistes populaires comme Ray Charles, Green Day, Coldplay, Garou, Laurent Wolf ou encore Indochine. Mais Starzik propose également d’écouter gratuitement les chansons d’artistes en herbe qui souhaitent profiter du site pour faire leur promotion et se faire connaître par ce biais. L’écoute de ces morceaux ne coûtera alors rien à l’internaute.

Le problème de l'interopérabilité réglé ?

Mais le point fort de cette plateforme risque d’être la diversité qu’elle propose. Pas au niveau de la musique proposée, mais surtout du côté des formats de fichiers proposés et des plateformes supportées. Il sera donc possible d’acheter une musique depuis un ordinateur sous Linux, de le transférer vers n’importe quel lecteur multimédia du marché et de l’écouter à volonté. En effet, le site propose de nombreux formats : MP3, OGG, FLAC, WMA et AAC, le tout avec ou sans DRM. La question de l’interopérabilité ne se pose donc même plus ici puisque le choix est laissé à l’internaute.

Pour découvrir, cela se passe sur www.starzik.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Shamaan
    Enfin une très bonne initiative qui va dans le sens de l'interopérabilité !!
    Il ne reste plus au site qu'à augmenter son catalogue et je lui souhaite de gagner de nombreuses parts du marchés à tous ces concurrents.
    Cependant je doute que ce site réussisse à maintenir ses prix vu tout ce qu'il propose, la pression des majors risque encore d'être gagnante :-(
    0
  • gundz@IDN
    malheureusement oui :(
    0
  • alex_calibur
    N'est-ce pas contraire au 'superbe' :beuarf: texte de loi DADVSI :pan: que de proposer un format sans DRM...?
    0