BitTorrent : plusieurs noms de domaine saisis aux USA

Le gouvernement américain semble avoir décidé de faire tomber un à un les différents moteurs de recherche dédiés à BitTorrent cette semaine. Pour cela, plusieurs noms de domaine ont été saisis, rendant les sites inaccessibles.

Près de dix sites fermés

Ce sont une dizaine de sites qui ont vu leur nom de domaine saisi à ce jour. Tous sont liés de près ou de loin à BitTorrent ou au téléchargement de musique. Après la saisie, les sites n’affichent rien d’autre qu’un message du gouvernement, indiquant que le domaine a été rendu inaccessible, et rappelant entre autres les peines encourues par les adeptes du téléchargement.

Selon le webmaster du site Torrent-Finder, qui a vu son nom de domaine saisi cette semaine, et dont les propos ont été recueillis par Torrentfreak, aucune notification n’a été envoyée aux propriétaires des sites. « D’abord, le DNS est tombé. Pendant que je contactais mon hébergeur, j’ai constaté que le DNS avait changé. Mon hébergeur n’avait aucune idée de ce qu’il se passait, et jusqu’à maintenant ils ne comprennent pas la situation ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Citation:
    Aside from the fact that domains are being seized seemingly at will, there is a very serious problem with the action against Torrent-Finder. Not only does the site not host or even link to any torrents whatsoever, it actually only returns searches through embedded iframes which display other sites that are not under the control of the Torrent-Finder owner.

    Torrent-Finder remains operational through another URL, Torrent-Finder.info, so feel free to check it out for yourself. The layouts of the sites it searches are clearly visible in the results shown.


    http://torrentfreak.com/u-s-government-seizes-bittorrent-search-engine-domain-and-more-101126/
    1
  • Anonyme
    il a joué, il a perdu...
    0
  • pessimiste
    Une preuve de plus que l'Internet n'est un espace de liberté que lorsqu'il ne dérange pas les intérêts de tel ou tel gouvernement. La main mise sur les DNS reste le talon d'Achille de l'Internet.
    On peut penser ce que l'on veut des BitTorrent, du P2P... mais cette action doit sonner comme un des nombreux signaux d'alarme sur la reprise en main de l'Internet par les biens-pensants. Hadopi c'est du pipi de chat à coté de cette action.
    0