Charger son téléphone grâce au bruit, c'est possible

Une équipe de scientifiques de la Queen Mary University de Londres est parvenue à recharger un smartphone par la seule intervention de son environnement sonore.

Pour ce faire, le téléphone a été rempli de nanogénérateurs capables de réagir aux vibrations du son et de les transformer en électricité. Cette technologie est basée sur un concept établi par des scientifiques coréens il y a quatre ans. Nommé effet piézo-électrique, il décrivait comment des nanofils d'oxyde de zinc peuvent produire du courant lorsqu'ils sont soumis à un stress mécanique comme une tension ou une pression. Les scientifiques coréens se sont même aperçus que ces nanofils sont extrêmement sensibles jusqu'à réagir aux vibrations sonores.

Création d'un réseau de nanofils

En partant des travaux de leurs homologues coréens, les chercheurs britanniques ont pulvérisé une couche d'oxyde de zinc liquide sur un morceau de plastique qu'ils ont ensuite plongé dans une solution chimique portée à 90°C. En réaction à cette chauffe, l'oxyde de zinc s'est transformé en un réseau de nanofils.

Jusqu'à 5 volts récupérés

Pour récolter la tension générée, le dispositif a été enfermé entre deux feuilles de contact en aluminium. Elles auraient dû être en or, mais dans un souci de réduction des coûts, les scientifiques en ont profité pour développer une nouvelle technologie à base d'électrodes en aluminium.
Le produit final fait la taille d'un Lumia 925. Il est en mesure de produire jusqu'à cinq volts en utilisant les bruits de tous les jours comme ceux du trafic, d'une musique ou d'une conversation. Une tension suffisante pour recharger un smartphone. Les Coréens qui s'étaient attelés à la tâche auparavant n'étaient parvenus qu'à une tension de 50 millivolts.

Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • araldwenn
    Donc, pour résumer... des scientifiques ont (re-)découvert il y a quatre ans l'effet piézoélectrique... Sauf que ce fameux effet piézoélectrique a fait l'objet d'études au milieu du XVIIIème siècle de la part de Carl von Linné et Franz Aepinus, et sa première démonstration a été faite par Pierre et Jacques Curie en 1880 (Cocorico !)...
    0
  • aureli1-69
    Avoir une conversation téléphonique permettrait de recharger le téléphone. Ca ferait une bonne raison de crier au téléphone c'est plutôt sympa ! On irait en boite de nuit recharger nos téléphones... Plus sérieusement il semble plus probable que cette solution soit utilisée en tant que système de grappillage d'énergie pour des capteurs demandant une très faible énergie pour fonctionner, que pour recharger un téléphone. Il aurait été intéressant de mention les niveaux de courants obtenus pour pouvoir donner une idée sur le niveau de puissance et d'énergie. Dommage de donner dans le sensationnalisme en annonçant la recharge d'un téléphone car on a 5 volts... En enlevant mon pull je crée des centaines de volts de quoi recharger des centaines de téléphones simultanément, vu comme cela...
    0