Un téléphone portable qui se coupe en deux

Un téléphone qui se sépare en deux parties. C’est l’invention japonaise de Fujitsu qui sera commercialisée par l’opérateur NTT Docomo. 

Vidéo-projecteur intégré

Selon l’opérateur, c’est le premier modèle du genre au monde. Son écran se sépare de son clavier. On peut ainsi téléphoner grâce à la partie clavier tout en relevant ses mails ou surfant sur Internet grâce à celle composée de l’écran. Les informations entre les deux transitent par une connexion Bluetooth.

On peut également déposer l’écran devant soit et se servir de l’autre partie comme clavier autonome. Une fois rassemblé, le téléphone est un classique modèle coulissant. Son prix n’est pas encore précisé. Il devrait toutefois être élevé puisque ce modèle se positionne d’emblée sur un créneau haut de gamme. Il embarque en effet aussi un pico-projecteur pour visionner ses photos et vidéos sur un mur ou toute autre surface. Sa sortie devrait intervenir au printemps 2010.