Des accéléromètres dans les téléphones

Les accéléromètres vont devenir une caractéristique par défaut des prochains téléphones.

Des accéléromètres dans tous les téléphones

iSuppli indique qu’un téléphone portable sur 3 sera équipé un accéléromètre d’ici 2010, contre seulement un pour cinq en 2009 et un pour onze en 2008. Popularisé avec l’iPhone, cette fonctionnalité permet de rendre l’interface du téléphone plus intuitive et d’offrir de nouveaux programmes et jeux.

Les analystes estiment que l’engouement pour ce genre de composant est dû au succès des téléphones comme l’iPhone ou le Pre de Palm et si très peu de consommateurs savent ce qu’est un acceleromètre, ils aiment tous la possibilité de passer du mode portrait au mode paysage en tournant le téléphone. Devant le succès de ces fonctionnalités et d’autres encore, de plus en plus de constructeurs décident de faire le pas des accéléromètres. Ainsi, 38 % des téléphones Nokia sortis cette année embarquent cette technologie tout comme 18 des 19 modèles présentés par Sony Ericsson.

La France aura une part du gâteau

Un des gagnants dans cette affaire est la firme franco-italienne STMicroelectronics qui fournit les puces nécéssaires à ce genre de technologie, dont, entre autres, le capteur 3-axes de l’iPhone. Ainsi, la demande en acceleromètres et capteur gyroscopique devrait tripler entre 2008 et 2013.