Les téléviseurs verts sauveront-ils Panasonic ?

Les temps sont durs pour les constructeurs high-tech. Panasonic n’échappe pas à la crise et vient d’annoncer de très mauvais résultats, mais aussi le lancement d’une gamme de téléviseurs verts.

Trouver une stratégie de sortie de crise

380 milliards de yens de déficit (3,17 milliards d’euros, première perte depuis six ans, loin des 250 millions d’euros de bénéfices prévus), suppression de 15 000 emplois (dont la moitié au Japon), fermeture de 27 usines. Il est clair qu’avec une chute des ventes de 20 % au troisième trimestre, les affaires vont mal pour Panasonic.

L’une des pistes envisagées pour sortir de la crise est donc la piste du « green-tech » ou les produits technologiques et écologiques. C’est au printemps prochain que sortiront donc, dans un premier qu’au Japon, des téléviseurs plasma faisant le quart de l’épaisseur des modèles actuels (réduction des moyens de stockage et de transport). Mais c’est surtout la consommation électrique qui sera réduite de moitié.

Par contre, Panasonic ne compte pas vraiment les démocratiser tout de suite puisque le modèle 50 pouces sera vendu 6700 dollars contre 7800 pour le 54 pouces. Ils arriveront aux États-Unis cet été. Avant une sortie en Europe avant la fin de l’année ?