L'épidémie suit la tempête

virus informatiqueQui dit catastrophe dit épidémie. Mais si on peut généralement blâmer l’eau croupie ou les insectes parasités, la toile est rarement associée aux effets secondaires d’un tsunami sur la santé publique. Pourtant la tempête qui ravage actuellement le nord et le centre de l’Europe sert également de prétexte à la diffusion d’un virus bien numérique.

Les ingrédients d’une bonne infection

L’AFP rapport en effet qu’un email titré « 230 morts dus à une tempête en Europe » véhicule en ce moment un malware sous la forme d’un éxécutable. Full Clip.exe, Fulll Story.exe, Read More.exe ou encore Video.exe sont autant de pièges tendus aux internautes, relayés par des machines déjà contaminées.

Une recette de grand-mère

En provenance de l’Asie, la menace a apparemment - ô surprise - le but de transformer un maximum d’ordinateurs en zombies en exploitant la curiosité, un peu malsaine, des crédules. La seule nouveauté de cette news qui a un air de déjà vu, c’est la réactivité des pirates qui ont produit une attaque en fonction de l’actualité plus rapidement que jamais. L’évolution, c’est avant tout l’adaptation, même sur Internet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire