Le système Autopilot de Tesla se basera beaucoup plus sur les radars

Dimanche, lors d’une conférence de presse, Tesla a annoncé une amélioration de son système d’autopilotage dans la prochaine mise à jour. Ce dernier se basera en effet davantage sur les radars que sur les caméras.

Le constructeur automobile américain Tesla a déclaré que la nouvelle mise à jour arriverait dans deux semaines environ. Cette mise à jour sera disponible sur tous les modèles livrés depuis octobre 2014. Dans ce nouveau système d’autopilotage, Tesla annonce que l’utilisation des radars sera désormais placée au cœur du système. Jusqu’à présent, les radars étaient complémentaires aux caméras principalement utilisées. Néanmoins, les caméras ne permettent pas de voir suffisamment en fonction des conditions climatiques. La technique du radar permet d’avoir une meilleure visibilité à travers la pluie, la neige, le brouillard et la poussière.

Le système Autopilot se désactivera si le conducteur n'a pas les mains sur le volant

La technique des radars permettra donc une meilleure visibilité et une meilleure détection des obstacles pour le système d’autopilotage. Elon Musk, le PDG de Tesla, précise cependant que le système n’est pas totalement parfait et qu’il améliore uniquement le pourcentage de sécurité. Il précise que la présence et le contrôle du conducteur sont toujours requis. D’ailleurs, la nouvelle mise à jour alertera dans un premier temps le conducteur si celui-ci n’a pas les mains sur le volant. Si le système Autopilot a donné l’alerte plus de trois fois dans l’heure, il se désactivera alors automatiquement.

Tesla a connu plusieurs accidents ces derniers mois remettant en cause à plusieurs reprises son système d’autopilotage. Cette mise à jour a été créée non seulement afin d’améliorer le système, mais également pour impliquer davantage le conducteur dans sa conduite.

>>>> Lire aussi : La France veut expérimenter les voitures autonomes

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire