Un nouveau satellite de la NASA va rechercher des planètes similaires à la Terre

L’Agence spatiale américaine lancera le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS) en 2017. Conçu par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ce télescope spatial traquera les planètes situées à proximité du système solaire.

TESS observera les étoiles et scrutera particulièrement les ombres projetées par les planètes en transit. Ses outils lui permettraient de mesurer la taille d'une planète, elle calculera aussi la période de rotation autour de l’étoile concernée. Grâce à ces informations, les astronautes pourront déterminer si une planète serait habitable ou non.

TESS aura un programme surchargé

Le lancement du satellite est prévu pour 2017 ou 2018 et son espérance de vie est estimée à seulement deux ans. Ainsi durant cette période, il observera plusieurs étoiles et ses instruments seraient aussi capables de détecter plusieurs corps célestes et de nombreux phénomènes cosmiques. Ainsi, la NASA l’utilisera également pour analyser les supernovae, les étoiles binaires ainsi que les trous noirs supermassifs.

Depuis sa mise en service en 2009, le télescope spatial Kepler a découvert plus de 3000 exoplanètes et selon les simulations, quelques-unes, comme Kepler-62f, comporteraient des conditions favorables à la vie. Néanmoins, des analyses plus poussées sont encore nécessaires et la technologie pour envoyer une mission habitée vers une zone très éloignée n’est pas encore prête.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire