Samsung SPH03, le pico-projecteur ultime ? Épisode 3 : Mode diaporama et conclusion

Plébiscité par les médias en 2009, le pico-projecteur ne s'est toujours pas imposé dans les foyers. Un exemple : il est difficile d’obtenir de véritables chiffres de ventes. Si le produit plait souvent de prime-abord, beaucoup le voient comme un gadget peu utile : trop limité, faible qualité d’affichage et autonomie insuffisante. Voici un produit qui pourrait bien relancer l’intérêt du grand public pour les pico-projecteurs. Le SPH03 LED de Samsung est un produit compact, clairement orienté grand public. Mais son prix de 249 € en fait-il réellement un appareil accessible à tous ? Deux membres de la rédaction se sont penchés sur la question.

Épisode 3 : Mode diaporama

Johann :

Joueur régulier sur consoles et grand amateur de séries, Johann découvre avec le SPH03 son premier pico-projecteur.

Si je ne me sers jamais de vidéo-projecteur dans mon cadre professionnel, je dois reconnaître que la petite taille, le design soigné et la facilité d’utilisation du SPH03 sont autant d’atouts pour une présentation client par exemple. Pour ma part, je pense qu’il peut également parfaitement faire office de projecteur photo dans le cadre familial, ou pour montrer ses photos de vacances chez des amis.

Il faut un certain temps d’adaptation au menu et les touches tactiles sont parfois capricieuses, mais il faut reconnaître que Samsung a, dans l’ensemble, conçu un produit intuitif et donc accessible. Un seul point de détail m'a surpris : lorsque la batterie est branchée, impossible d'éteindre la petite diode bleue de veille, même lorsque l'appareil est inutilisé.

Olivier :

Utilisateur occasionnel de vidéo-projecteurs, fan de simulations automobiles et consommateur régulier de séries d’action, Olivier prend en main son premier pico-projecteur avec le SPH03.

Voici probablement la meilleure façon d’exploiter le SPH03 : le mode diaporama. Ayant pratiqué les vidéo-projecteurs depuis plusieurs années dans mon milieu professionnel, je suis agréablement surpris par ce modèle réduit. Il est idéal dans le cadre de présentations chez un client ou un fournisseur, pour peu que celui-ci ne soit pas équipé d’un vidéo-projecteur.

J’ai fait le test à partir d’un document Powerpoint provenant d’une carte microSD puis d’un laptop, cela fonctionne parfaitement. Le rendu est au moins d’aussi bonne qualité qu’un vidéo-projecteur classique, si ce n’est meilleur selon les conditions de projection. Si l'autonomie est intéressante (Samsung parle de plusieurs heures en mode vidéo), le système de "clips" de batterie n'est pas pratique du tout à l'usage.

Conclusion :

Finalement, l’avis de la rédaction est assez partagé. Le SPH03 est un produit soigné, compact, léger et accessible à tous. Malgré une qualité d’image en 720p et une autonomie de plusieurs heures, son usage n’est pas recommandé pour les jeux vidéo. Pour la vidéo, il fera un bon appareil d’appoint, peu encombrant mais nécessitant un maximum d’obscurité. C’est finalement dans la projection de photos et de diaporamas que le pico-projecteur de Samsung se révèle le plus efficace. Un point cependant fait l’unanimité : pour son positionnement grand public, son prix est encore élevé (249 euros).

Déjà paru :

Épisode 1 : la vidéo

Épisode 2 : le jeu vidéo