Baidu va tester ses voitures autonomes aux USA

Baidu testera la fiabilité de ses véhicules autonomes sur les routes américaines.  La société chinoise pourra ainsi s’appuyer sur son centre de recherche localisée à Silicon Valley. Andrew Ng, le directeur scientifique, supervisera le déroulement des essais.

Baidu vendra ses premières voitures autonomes en 2018

Baidu a choisi les États-Unis pour tester sa voiture sans chauffeur, un choix qui semble étonnant, étant donné que le constructeur cible surtout le marché chinois. Toutefois, plusieurs raisons stratégiques justifient cette décision.

Même si elle est basée à Beijing, la firme chinoise possède un centre d’innovation aux États-Unis, les ressources nécessaires au bon déroulement des tests seront ainsi à portée de main. De plus, Andrew Ng, son directeur scientifique, a fait ses études à Stanford. Il a travaillé chez Google avant de rejoindre Baidu. Par conséquent, il sera plus efficace si les essais se déroulent sur le sol américain plutôt qu’en Chine. Enfin, le constructeur chinois pourra aussi utiliser le complexe aménagé spécialement pour le test des véhicules autonomes.  

Au début, les tests seront circonscrits à une zone bien définie

Afin de réduire les risques d’accident, la voiture autonome circulera sur une portion de route bien précise, elle assurera des navettes. L’augmentation des distances sera liée à l’évolution de la technologie.

Pour la phase de tests, Baidu a transformé des BMW Série 3 en véhicule autonome. Toutefois, pour la version finale, des firmes chinoises ont déjà accepté de la produire.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire