La France veut expérimenter les voitures autonomes

Désormais, les constructeurs de voiture autonomes pourront tester leurs véhicules sur les routes françaises, le gouvernement a adopté une ordonnance en ce sens. L’Hexagone tente ainsi de rattraper son retard par rapport aux autres pays.

Ces derniers temps, les tests en condition réelle de voitures autonomes se sont multipliés et aucun ne s’est déroulé en France. Étant donné que les constructeurs français ont aussi lancé des projets pour construire ce type de véhicule, il est important qu’ils puissent mener leurs expérimentations sur les routes de l’Hexagone.

Les voitures autonomes constituent l’avenir du secteur

D’après le compte-rendu du Conseil des ministres, l’État vise à faire de la France « un centre d'excellence de l'intelligence embarquée et un leader en sécurité des systèmes complexes ». Par ailleurs, le gouvernement insiste sur les principaux avantages de la conduite autonome : une contribution à la lutte contre la pollution, une diminution des accidents de la circulation ainsi qu’une amélioration de la sécurité routière. Bref, la voiture autonome est « l’avenir de l’industrie automobile ».

Plusieurs constructeurs travaillent sur cette technologie. Actuellement, beaucoup de véhicules sont déjà équipés d’un système de conduite semi-autonome et la prochaine étape, c'est-à-dire l’absence totale d’une intervention humaine, est envisagée aux alentours de 2020. Reste maintenant à savoir si la mort de Joshua Brown, alors que le système autopilot de son Model S était activé, pourrait retarder l’arrivée des voitures entièrement autonomes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire