Viré de chez Microsoft pour avoir parlé des défauts de la Xbox 360

Un joli Ring of the DeathRob Delaware était jusqu’à il y a quelques heures, un testeur de Xbox 360 heureux de travailler pour Microsoft. Heureux, mais conscient que la console dont il était le spécialiste souffrait de défaillances graves à l’origine de surchauffes importantes sur certains modèles voire du très fameux ROD (Ring of death). Ces problèmes ont d’ailleurs causé plus d’un milliard de dollars de coûts de garantie à Redmond. Le prix à payer pour être la première console « next gen » sur le marché argueront certains polémistes. Rob Delaware a, lui, été plus direct en décidant de dévoiler les véritables raisons de ces défaillances.

Procès à venir

Xbox 360Ce qui a été reproché au jeune testeur de 29 ans c’est d’avoir évoqué les problèmes de la console en public, et plus précisément à Dean Takahashi de VentureBeat, l’auteur d’un brulot contre la console de Microsoft intitulé « Une histoire sordide de la Xbox 360 ». En conséquence, Rob Delaware a été remercié, par l’agence Excell Data qui l’employait pour le compte de Microsoft. Mais le plus dur pour lui reste sans doute à venir. Aussi bien son agence que Redmond ont décidé de porter plainte contre le testeur pour avoir rompu la clause de confidentialité de son contrat. Le jeune homme s’est dit prêt à affronter ses deux employeurs, ne regrettant aucune de ses indiscrétions.

Aucun commentaire

Microsoft n’est pas aussi loquace que son ex-employé sur le sujet. L’un des porte-parole du groupe a refusé de commenter l’affaire considérant qu’il s’agissait d’un problème de ressources humaines interne à la société.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
33 commentaires
    Votre commentaire
  • jun2
    Oula ! Fallait oser, rompre une clause de non divulgation...
    1
  • h4cker
    Quelle boulet celui la. Lorsqu'on a un boulot bien paye, on essaye de le garder et si on est pas content, ben on change. Mais en aucun cas, on cas du sucre sur le dos de ca societe.
    1
  • astho
    En même temps va falloir que microsoft prouve que ce qui a été divulgué est confidentiel. Parce que la console est vendue dans le commerce et les disfonctionnements sont connus de tous.

    La seule chose que le mec a divulgué c'est ce qui est plus ou moins à l'origine de ces disfonctionnements. Chose qu'il aurait pu trouver tout seul chez lui avec le bagage qu'il doit avoir, après avoir acheté une 360 dans le commerce.

    S'il avait balancé des infos sur un produit non commercialisé je comprendrai d'avantage.
    2