TGV : 300 trains seront équipés en Wi-Fi gratuit d'ici fin 2017

Ce mardi, la SNCF présentait le deuxième volet de son plan #DigitalSNCF, visant à moderniser son réseau et ses équipements. Outre les annonces de connexions des rames au cloud ou les objets connectés, Guillaume Pépy, président de l’entreprise publique, a également annoncé l’arrivée du Wi-Fi sur 300 rames TGV d’ici la fin 2017.

A l’origine : un coup de gueule de la ministre

C’est un projet lourd et massif, mais qui semble bien parti du côté de la SNCF. Depuis plus d’un an, l’entreprise publique a commencé un chantier visant à équiper toutes ses rames de TGV en Wi-Fi gratuit pour ses usagers. Un projet qui a débuté en octobre 2014 alors que la ministre du numérique, Axelle Lemaire, avait directement pris à parti Guillaume Pepy sur Twitter.

40 rames prêtes avant la fin de l’année

Ce mardi, la SNCF a détaillé certains points de son chantier. Guillaume Pepy a ainsi annoncé un objectif de 300 rames équipées en Wi-Fi d’ici fin 2017. Un chiffre conséquent puisque la SNCF fait rouler chaque jour près de 500 rames différentes en France. Par ailleurs, d’ici la fin de 2016, 40 rames tests seront déjà dotées de bornes Wi-Fi gratuites.

Orange va équiper les TGV

Pour ce faire, la SNCF travaille avec Orange afin de doter ses rames d’antennes 4G et de routeurs qui transféreront le signal en Wi-Fi. Par ailleurs, l’opérateur de téléphonie mobile déploie également des antennes le long des lignes Paris-Lyon ou Paris-Lille afin de permettre aux passagers d’utiliser leurs smartphones ou tablettes 4G tout au long de leur voyage d’ici l’installation des bornes Wi-Fi.

Parmi les 500 rames au total, le président de la SNCF n’a cependant pas annoncé quelles seraient les 300 qui devraient être équipées en Wi-Fi gratuit d’ici fin 2017.

Quel débit aura-t-on dans les TGV ?

Le débit final devrait ainsi être de 80 Mb/s par train, soit au moins 150 kb/s par passager pour une rame de 545 personnes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire