Tidal : le service de streaming audio facture 20 dollars à ses anciens clients

Si vous avez testé Tidal, le service de streaming musical de Jay Z, vous devriez peut être jeter un œil à votre relevé de compte. Certains utilisateurs, dont un journaliste du site The Verge, ont en effet eu la mauvaise surprise de voir apparaitre un prélèvement de 19,99$ par le service, malgré le fait qu’ils ne sont plus clients. Ce montant correspond à l’abonnement mensuel pour pouvoir profiter des morceaux en qualité « Hi-Fi », promis sans compression.

Le service client n’a heureusement pas tardé à réagir en s’excusant et assurant que la somme allait être remboursée. À titre de compensation, la firme offre à chacun de ses ex-utilisateurs trois mois d’utilisations gratuits à Tidal. Étonnamment, le journaliste de The Verge, Chris Welch, a remarqué que depuis l’interface du site, un message mentionnait que la souscription serait automatiquement renouvelée au terme des trois mois offerts.

Finalement, le service a éclairci la situation et mis à jour le message, indiquant qu’aucun prélèvement ne serait effectué après les trois mois d’utilisations. Reste que cette affaire a été perçue par certain comme un moyen pour Tidal se revenir dans l’actualité, qui ne comptait un an après son lancement qu’un million d’abonné, loin derrière le géant Spotify (plus de 20 millions) et son concurrent le plus récent, mais surtout sérieux, Apple Music (15 millions).

>>> Lire : Apple Music, Spotify, Deezer... Quel est le meilleur service de musique en ligne ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire