Tinder : plus vous êtes belle/beau, plus vous allez rencontrer quelqu’un d’attirant

Parmi les nombreux critères pris en compte par l’application de rencontre Tinder, l’un semble se focaliser sur le degré « d’attirance » des profils. L’algorithme repère donc dans quelle mesure un compte « plait » afin de le faire faire correspondre avec des personnes au capital de séduction similaire.

En d’autres termes un peu plus cavaliers, les profils des personnes jugées « désirables » sont suggérés en priorité aux autres « désirables », tandis qu’à l’inverse, ceux dont le physique est moins plebiscité sont voués à évoluer avec des gens moins attractifs. Ce score « d’attirance » est appelé en interne « Elo Score », une appellation basée sur le classement Elo, un nom qui parlera aux amateurs d’échec - un système d’évaluation du niveau d’un joueur.

L’information, rapportée par Fast Company, vient directement de l’un des ingénieurs travaillant chez Tinder. Il nuance toutefois en expliquant que le mécanisme est assez complexe et n’est pas censé être un marqueur universel d’attractivité.

En effet, il rappelle que tout le monde n’apprécie pas la même chose : « Certaines personnes aiment les barbes, d’autres non. C’est la même chose pour les tatouages, les photos avec des animaux ou des enfants, trop de photos en extérieur ou des photos de vous avec un tigre ».

Lire : 10 applications pour ne pas passer seul la St-Valentin

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire