Tiscali refuse de donner les noms de ses clients aux majors

Infos-du-Net.comLa filiale anglaise de Tiscali est actuellement en litige avec la BPI (British Phonographic Industry), le syndicat britannique chargé de la défense des droits d’auteurs outre-manche. Alors que le syndicat affirme avoir des preuves irréfutables de la culpabilité de certains des clients de Tiscali dans une affaire de téléchargement illégal, le fournisseur d’accès refuse de fournir les noms et coordonnées de ces abonnés.

La BPI vient de contacter le fournisseur d’accès Tiscali afin de lui demander de lui communiquer les coordonnées de 17 de ses abonnés accusés de téléchargement illégal. Le syndicat affirme disposer de “preuves irréfutables”, ce qui n’empêche pas Tiscali, qui compte 1,2 millions de clients en Grande Bretagne, de refuser d’accéder à la demande de la BPI, en argumentant qu’une simple capture d’écran de l’un de ses abonnés ne constitue aucunement une preuve. Le fournisseur d’accès semble donc ne pas vouloir céder sous la pression du syndicat, et n’hésite pas à demander des preuves tangibles de ce que ce dernier avance. Toujours est-il que Tiscali a contacté le seul client pour lequel la BPI a fourni une capture d’écran. Si ce client ne donne pas de suite dans les sept jours et si la BPI ne fournit pas de meilleure preuve, son compte sera fermé et l’affaire n’aura pas de suite.

Source : Generation NT
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • imer@IDN
    J'aime ça penser que l'on peut avoir des copies d'ecran de ce que je fais! Preuve tangibles? J'espère pas!

    D'un coté Tiscali protège ses clients sur la notion de vie privée, mais se fait de la pub aussi, meme si j'ai l'impression que Tiscali est beaucoup plus Juste (en terme de Justice), puisque d'un coté elle contact le client sois disant responsable (avec sanction si pas de preuve) , et de l'autre ne donne pas d'informations si on leur fourni pas de preuve tangible, c'est formidable tout de meme :-P Un FAI qui fait role de médiateur
    0
  • hillson
    Je trouve ca extra !
    Qu'un FAI dise non à un syndicat, c'est la moindre des choses, mais c'est quand même un beau geste. Le respect de la vie privée, ca me plait.
    En france, une capture d'écran prise à son insu n'est pas une preuve, c'est une certitude. Il y a eu des arrets condamnant des entreprises qui avaient fouillé les PC de certains employés pendant leur absence et qui les avaient sanctionné car les PC contenaient des éléments non professionnels (en l'occurence, des lettres adressées à la concurence)...
    0
  • trattos
    Bien joué de la part de Tiscali.
    0