Bandit : l'Action Cam de TomTom

Le marché du GPS classique étant au point mort à cause de la prolifération des solutions embarquées et des smartphones, les constructeurs ont tendance à diversifier leurs activités. C’est le cas de Garmin ou encore de TomTom qui présente aujourd’hui sa première Action Cam, la TomTom Bandit.

GoPro tient tête à la concurrence. Il faut donc ruser pour espérer percer sur ce marché des caméras de sport. TomTom met donc en avant un système de montage des vidéos ultrarapide grâce à un serveur intégré à la Bandit. Équipée de capteurs de mouvements, elle repère « automatiquement les moments forts en se basant sur la vitesse, l’altitude, l’accélération ou encore la force G. » Il suffit alors de lancer l’application dédiée sur son smartphone (iOS et Android) et de le secouer pour que la dernière vidéo soit montée rapidement avec ses meilleures séquences. Corinne Vigreux, cofondatrice de TomTom, explique qu’avec ce procédé, ils ont « diminué considérablement le temps de montage de plusieurs heures à quelques minutes. »


Plus besoin de transférer ses vidéos sur un ordinateur puis passer des heures à sélectionner les meilleures séquences. Avec la Bandit, on serait en mesure de partager ses exploits en quelques minutes sur les réseaux sociaux. Un gain de temps intéressant. Bien évidemment, il est aussi possible de marquer les moments importants manuellement soit via un bouton sur la caméra soit via sa télécommande.

Pour la partie technique, la Bandit utilise un capteur de 16 mégapixels. Elle est étanche de base jusqu’à 50 mètres. Un boîtier additionnel permet d’allonger cette profondeur. Elle est capable de filmer en 1080p à 30 ou 60 images par seconde (ips) et en 720p à 60 ou 120 ips. La TomTom Bandit sera disponible en mai à 429 euros. Un pack Premium suivra en juin avec quelques accessoires inclus.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire