Pas de TomTom pour les smartphones

Il y a 3 mois, lors de l’annonce de ses résultats du troisième trimestre, Harold Goddijn le PDG de TomTom avait déclaré que l’éditeur lancerait, au premier semestre 2009, une solution de navigation GPS de type off-board, destinée aux opérateurs de téléphone mobile. Mais la marque néerlandaise a changé de stratégie.

Une simple histoire de coûts ?

Lors de l’annonce hier de ses résultats du quatrième trimestre, Harold Goddijn a déclaré que l’éditeur ne proposerait pas de version pour téléphones mobiles et smartphones de son logiciel de navigation TomTom Navigator : « Si vous regardez de près notre stratégie commerciale dans les mobiles, je ne pense pas que nous devrions développer de nombreuses petites applications pour des téléphones très différents avec des formats différents, des systèmes d’exploitation différents et des fonctionnalités différentes. C’est une stratégie affreusement complexe ».

TomTom proposera au final de développement pour téléphones mobiles associée à de la cartographie Tele Atlas pour des partenaires qui voudront développer des applications : « Tele Atlas - TomTom proposera un ensemble d'outils et de plates-formes afin de faciliter le déploiement rapide d’applications géolocalisées dans des applications et des contextes très variés. De cette plateforme de développement, vous pouvez en voir une partie sur notre site web avec notre planificateur d'itinéraires en ligne. »

Avec cette nouvelle stratégie de plateforme de développement, TomTom va se retrouver en concurrence avec des acteurs tels Google, Microsoft, deCarta et Autodesk notamment, présents sur ce marché depuis plusieurs années. Au final, TomTom voit ses ambitions réduites dans la téléphonie mobile et on se demande si les ingénieurs qui devaient développer cette application de navigation off-board n’ont pas fait les frais du récent plan de licenciement de l’éditeur. Les utilisateurs de smartphones, notamment de l’iPhone, qui espéraient avoir le logiciel TomTom Navigator sur leur mobile vont être fortement déçus…