Un lecteur de braille miniature gagne le concours Lépine

Le grand gagnant du concours Lépine 2010 est le Top-braille. Voté à l’unanimité par le jury, il permet de lire en braille ou en voix n’importe quel texte imprimé.

Braille et voix

Ce petit appareil de poche doit être déplacé sur une feuille pour en lire le contenu. En reconnaissant les mots, il les convertit ensuite en braille en faisant surgir des picots en relief sur sa surface ou en les lisant via une voix synthétisée.

1680 € l'unité

Son inventeur, Raoul Parienti, est un ancien professeur de mathématiques. Ingénieur de formation, il a eu l’idée de concevoir le Top-braille lorsque sa sœur, malvoyante, lui a expliqué qu’elle ne voyait pas l’utilité d’apprendre le braille à cause du peu de documents édités dans ce langage. Après dix ans de recherche et 1,5 million d’euros d’investissement, le Top-braille a pu voir le jour.

Aujourd’hui, Raoul Parienti espère voir bientôt baisser le prix de son invention. A 1680 € l’unité, elle n’est pas encore à la portée de tous. « Nous n'avons vendu que 150 appareils, c'est très peu au regard des 100 000 malvoyants et 250 000 très malvoyants en France », a-t-il expliqué.